La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Cet hiver, c’est l’énergie qu’on décode au Cinéma Nova
Fil d’infos  •  18 novembre 2014  •  Energie

-
Si le fond de l’air est grisé par la crainte relayée d’une crise d’approvisionnement énergétique, le Cinéma Nova s’empare du sujet pour mieux le contourner. À cette terreur bruyante, nous préférons questionner les origines de notre approvisionnement quotidien en énergie pour alimenter ces machines qui, à chaque instant, requièrent la rotation d’une turbine alimentée par une goutte supplémentaire de carburant.

Car si l’être humain fut de tout temps un exploitant énergétique, jamais il ne fut aussi éloigné et inconscient des conditions de production et d’exploitation de ce flux. Du Japon, d’Inde, d’Europe ou encore des États-Unis, d’aujourd’hui et d’hier, les films programmés explorent les questions relatives à l’exploitation des sources d’énergie telles que le pétrole, le gaz de schiste ou encore l’atome.

Au programme ce mois de décembre au Nova, des documentaires qui explorent les luttes sociales liées à l’exploitation de ces sources d’énergie tels que "Aftershocks : the Rough Guide to Democracy", le documentaire indien de Rakesh Sharma sur l’expropriation de territoire suite à un tremblement de terre ravageur ou "Drill Baby Drill" de Lech Kowalski, témoignage des luttes de paysans polonais pour la défense de leur territoire face aux multinationales en quête de gaz de schiste. Du même Kowalski, "The End of the World Begins with One Lie" met face à face dans un dispositif étonnant les images de la marée noire de 2010 dans le golfe du Mexique captées par des amateurs révoltés et celles d’un autre temps, financées par les magnas du pétrole de l’époque et tournées par Robert Flaherty dans "Louisiana Story". Encore, des films qui questionnent la fiabilité du dispositif nucléaire et la philosophie bornée qui la guide tels que "Into Eternity", "Metamorphosen", "Le sacrifice" ou "The Radiant". Mais aussi des fictions animées d’une rage jouissive telle que "Mad Max II", d’une nécessaire volonté de rendre compte d’un temps englouti dans "Still Life", d’un esprit revendicatif affirmé dans "The China Syndrome" - avec Michael Douglas, Jane Fonda et Jack Lemmon - et d’autres essais poétiques d’un monde sans homme avec "Machine to Machine" ou sans machine, exploré dans "Slow Action". Complémentaires, des rencontres avec des réalisateurs et des acteurs du terrain animeront cette programmation hivernale pour apporter des éléments de compréhension quant aux enjeux globaux et à la situation actuelle en Belgique.

Plusieurs soirées spéciales traverseront ce mois de décembre. Depuis l’exploration le samedi 29 novembre du cinéma documentaire japonais post-Fukushima soutenu dès les premiers instants par le festival international du film documentaire de Yamagata (Yidff) au sein de leur programme Cinema With Us qui offre à voir l’invisibilité d’un irradiant poison, jusqu’à la soirée de finissage de l’exposition centrée autour du militant artistique visionnaire qu’est Bernard Delville qui depuis les années 60’ et sa participation au mouvement du Mass Moving, conçoit des alternatives ludiques et concrètes à l’indépassable philosophie énergivore de notre temps, en passant par une soirée dédiée à l’exploitation du gaz de schiste aux États-Unis et ailleurs et aux films "Gasland" de Josh Fox.

Aussi cette fin d’année sera marquée par la présence du réalisateur serbe, représentant incontournable de la Black Wave – nouvelle vague en Yougoslavie - Želimir Žilnik ; un live Soundtrack proposé par Odessa sur le film japonais "A Page of Madness" ; la performance 16mm de Zzurfreiheit ; deux avant-premières dans le cadre des soirées Prima Nova et un Micro-Evening mettant à l’honneur ION édition.

Le programme est en ligne.
Pour de plus amples informations : media@nova-cinema.org

Information pour le public :
Cinéma Nova, Rue d’Arenberg 3, 1000 Bruxxel
Site internet : www.nova-cinema.org
E-mail : nova@nova-cinema.org




 
Voir aussi
Dans la même rubrique
Soutiens