La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
La fin du tram à Liège ? Son financement est remis en question
Fil d’infos  •  20 mars 2015  •  Transport en commun  •  Accessibilité / Mobilité

-

Le projet de tram a-t-il du plomb dans l’aile ? En tout cas, une information exclusive de la RTBF annonce que le mécanisme de financement imaginé par la Région wallonne vient d’être recalé par Eurostat, l’organisme européen de surveillance des normes comptables des pouvoirs locaux. Selon ces techniciens, la dépense (380 millions) devrait être inscrite en une fois dans le budget régional. Ce qui, en ces temps d’austérité, semble impossible.
Le montage financier du tram liégeois, c’est un "partenariat-public-privé". Dans le jargon de la finance, il s’agit d’un marché DBFM, les initiales de "design build finance maintenance", ce qui signifie, en français, qu’un investisseur se charge de la conception, des travaux, des emprunts, et de l’entretien, et qu’il se fait payer par une redevance annuelle, pendant la durée d’une convention de long terme.

C’est une méthode devenue classique, pour des pouvoirs publics désargentés. Jusqu’ici, ce genre de mécanisme a plutôt été privilégié par les autorités européennes. Mais voilà, les temps changent. Le plan, qui a été soumis aux statisticiens de l’organisme Eurostat, a été refusé.

Lire la suite de l’article sur le site de la RTBF.




 
Près de chez vous
inscrire votre événement
Soutiens