La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Le charbon mine les efforts climatiques de l’Europe
Fil d’infos  •  23 juillet 2014  •  Climat / changements climatiques / Effet de serre  •  Energies fossiles  •  Gaz à effet de serre / CO2

-
Une étude baptisée "Europe’s Dirty 30" vient d’être publiée par Climate Action Network, le Bureau européen de l’environnement, HEAL et la Climate Alliance Germany. Elle recense les centrales au charbon disséminées dans toute l’Europe et les classe en fonction de leur "degré de pollution". L’allemagne et le Royaume-Uni se taillent la part du lion en occupant les deux premières places de ce classement.

Les centrales électriques à charbon, qui sont responsables de 70% des émissions de CO2 du secteur de l’énergie dans le monde, représentent encore environ un quart de la production énergétique au sein de l’UE, selon les chiffres de cette étude.

L’Allemagne compte quatre des cinq centrales thermiques à charbon les plus polluantes de l’Union européenne. Si la palme de la centrale la plus polluante revient au site polonais de Belchatow (centre), les quatre suivantes sont situées sur le sol allemand : il s’agit des centrales du numéro deux allemand de l’énergie RWE de Neurath et de Niederaussem (ouest), suivies de celles du suédois Vattenfall à Jänschwalde et Boxberg (est).

Au total, l’Allemagne compte neuf des centrales classées les moins respectueuses de l’environnement en Europe, en première place du classement à égalité avec le Royaume-Uni. Viennent ensuite la Pologne, avec quatre centrales, l’Italie et la Grèce, avec deux sites chacun, puis les Pays-Bas, l’Estonie, l’Espagne et le Portugal, avec chacun une centrale recensée par ce classement.

Toutes les infos et l’étude en cliquant ici.




 
Voir aussi
Dans la même rubrique
Soutiens