La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Liaison autoroutière CHB : DANGER sur tous les fronts ! ! !
6 mai 2014  •  Infrastructures mobilité  •  Transport routier

-
Déclarations politiques hasardeuses ou irresponsables – CoDT, nouvelle loi « rapide » d’exécution - outils de réflexion non pertinents - croyances erronées - encore plus d’endettement … - environnement futur sacrifié. Communiqué du "GroupementCHB", pour le Collectif pour un Moratoire "StopCHB".

Source : ce texte est un communiqué du "GroupementCHB", pour le Collectif pour un Moratoire "StopCHB".

1) Mai 2014 : Élections de tous les dangers : Le projet CHB a été « gelé » par le Gouvernement actuel (PS-cdH-Ecolo) ; les procédures d’expropriation ont été abandonnées... C’était un premier pas !
Mais ce Gouvernement s’est refusé à supprimer la zone de réservation, et les actuelles déclarations politiques (PS, MR, cdH) réclament la réalisation de CHB. Pour rappel, le ministre Ecolo Ph. Henry s’aligne sur la dernière étude de TRANSITEC (2009) réalisée dans le cadre du PUM (voir 2 ci-après) : abandon du gabarit autoroutier, réalisation d’une « simple » route de substitution, par étape, si justifié.

2) Cette étude de Transitec confirme l’inutilité de l’autoroute ; le PUM (Plan Urbain de Mobilité de Liège) devrait être rectifié du fait de cette nouvelle donne, puisqu’il a été développé autour de l’existence de CHB. Mais comme il n’y a pas de consensus politique à ce sujet au sein du Gouvernement wallon, le PUM est lui aussi « gelé » provisoirement... jusqu’aux élections ...

3) Le nouveau Code de Développement Territorial, le CoDT, est un projet de loi du gouvernement wallon approuvé ce jeudi 24 avril en plénière au Parlement wallon. Il veut simplifier les procédures en matière d’urbanisme de l’ancien CWATUPE , notamment pour les grands projets « impérieux d’intérêt général » dont le projet de loi fixe une liste précise incluant CHB sans le nommer ! Le Parlement wallon, - c’est à vérifier dans les textes -, s’est probablement donné à lui-même le pouvoir de statuer lui-même sur ces demandes de permis ! Ainsi, cette loi ravive le défunt décret « DAR » dont nous avions obtenu l’annulation devant la Cour Constitutionnelle, pour restriction des droits du citoyen !

4) La SPI+ (province) et ‘Liège Métropole’, sont deux outils politiques qui réclament CHB … comme « liaison structurante principale ».

5) La plupart des déclarations politiques actuelles sur CHB (hormis celles de « petits » partis et d’Ecolo) sont hasardeuses, irresponsables, et ne cessent d’entretenir un climat pro-CHB injustifié.
- À de rares exceptions près, ces déclarations ignorent la dernière étude ‘Transitec 2009’ (voir ci-dessus 1 et 2) et au mieux ne sont vérifiées de manière significative par aucune des études qui la précédent.
- Elles ne cessent de faire valoir d’hypothétiques avantages locaux limités du projet CHB, sans vue d’ensemble, et sans rapport avec son financement démesuré (endettement de ± 1 milliard € au détriment d’investissements prioritaires pour Liège et pour la Wallonie)
- Elles occultent le remboursement de ce prêt et l’incapacité à simplement entretenir les routes.
- Elles ignorent les incontournables limitations futures en mobilité , du fait de la raréfaction et du coût de l’énergie disponible, de l’inévitable transformation de société qui s’amorce. Sans parler de l’environnement et du dernier patrimoine environnemental liégeois dilapidé... que nous ne léguerons pas aux générations suivantes.

Synthèse du 28 avril 2014 de l’asbl GroupementCHB, dressée par Rémi Canfin,
(pour le « Collectif pour un Moratoire sur CHB » - « StopCHB »)




 
Voir aussi
Dans la même rubrique
Soutiens