La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Un plan régional de mobilité durable en Wallonie ?
Pierre Courbe  •  1er septembre 2009  •  Mobilité  •  Mobilité douce  •  Accessibilité / Mobilité

L’accord de gouvernement fédéral de juillet 2003 prévoyait un plan de mobilité « axé sur l’usage prioritaire des moyens de transport les moins polluants et les mieux adaptés ». En février 2004, le Conseil fédéral du développement durable (CFDD), dans son avis-cadre pour une mobilité compatible avec le développement durable, rappelait au gouvernement cet engagement –on en attend toujours la concrétisation…

Jusqu’à un passé très récent, la situation était tout aussi bloquée au niveau régional. Après une tentative avortée d’introduction d’un « plan wallon pour une mobilité durable » (Powamodu pour les intimes) en 2002-2003, le cabinet du Ministre des Transports, de la Mobilité et de l’Energie de la Région wallonne publiait en avril 2004 un document de réflexion intitulé « vers une mobilité durable en Wallonie ». Le besoin d’une planification régionale y était souligné : « il est clair que le Gouvernement wallon sera appelé, dans un avenir proche, à développer une stratégie spécifique en matière de mobilité et à proposer une nouvelle organisation socio-économique des déplacements dans notre Région ». Le document ambitionnait de servir de source d’inspiration pour le prochain exécutif, en définissant les grandes orientations stratégiques. La déclaration de politique régionale (DPR) de 2004 n’y faisait nullement allusion...

Aujourd’hui, la donne politique semble enfin favorable pour que le dossier aboutisse. Dans la DPR de juillet 2009, la première des 146 mesures en matière de mobilité est consacrée à la planification : « Le Gouvernement s’engage à planifier le développement de la mobilité en instaurant un plan régional de mobilité durable, en adéquation avec le Schéma de Développement de l’Espace Régional (SDER). »

S’il est encore question de « développement » de la mobilité alors que le secteur demande surtout à être maîtrisé, du moins l’impérieuse nécessité de quitter le chaos actuel est-elle réaffirmée. Cet engagement de l’exécutif régional répond à la demande du monde associatif. Dans le document de lobby issu des travaux du pôle de compétences mobilité initié par notre fédération et présenté aux partis avant les élections régionales [1], le futur gouvernement était appelé, afin de structurer son action, à « adopter un plan régional de mobilité durable qui, à l’instar de la proposition de plan fédéral « Kyoto-Transport » du Service public fédéral Mobilité et transports (SPF MT), propose un portefeuille d’actions complémentaires dans les différents champs de compétence régionaux. » Pour la petite histoire, le plan fédéral auquel il est ici fait allusion a été rédigé d’initiative par l’administration en 2007 – et dort dans les tiroirs depuis [2]

Mais pourquoi cette volonté de planifier, ce désir d’atteindre un système de mobilité durable. Et d’abord, qu’entend-on par là ? Pour l’OCDE, il s’agit « d’un système dans lequel les transports ne compromettent pas la santé publique ni les écosystèmes et répondent aux besoins d’accès dans des conditions qui n’entraînent pas :
- une surconsommation des ressources renouvelables par rapport à leur vitesse de régénération et
- une surconsommation de ressources non-renouvelables par rapport au rythme de développement des produits renouvelables de remplacement » .

Il est clair, à la lumière de cette définition, que notre système de mobilité n’est pas durable. Axé sur la surconsommation des modes de transport les plus polluants, son avènement a été rendu possible par une conjonction de facteurs : énergie bon marché, progrès techniques des voitures et de l’avion, inflation des infrastructures routières et aériennes, utilisation extensive du territoire, non transparence des incidences et coûts sociétaux induits, survalorisation culturelle de la mobilité, …

Il convient d’en prendre conscience et de préparer la transition vers une mobilité réellement durable, chantier monumental s’il en est : « Une politique de mobilité durable n’a de sens et de chances réelles de succès qu’à condition de reposer sur une stratégie intégrée et cohérente de développement régional, impliquant l’ensemble des domaines de compétence (aménagement du territoire, équipement, environnement, logement, économie, …) et d’être effectivement soutenue par les actes posés dans le cadre des politiques sectorielles. »

Les trois principaux axes de transition vers la durabilité sont, par ordre de priorité :
- la réduction de la demande (bouger moins) ;
- le transfert modal vers les modes moins polluants (bouger autrement) ;
- l’amélioration de l’efficacité énergétique et la diminution des pollutions spécifiques (bouger mieux).
Les outils dont disposent les pouvoirs publics relèvent de quatre catégories :
- la planification (aménagement du territoire, investissements dans les transports en commun, …) ;
- les normes et réglementations (normes de produits, code de la route, …) ;
- la fiscalité (taxe de mise en circulation, taxe de circulation, accises, Eurovignette, …).
- L’information et la sensibilisation

Le diagnostic et les remèdes sont connus depuis plus de 20 ans. Il s’agit maintenant d’agir, et d’agir vite. Un préalable, cependant : une position claire quant à la volonté de poursuite de la croissance (ou « développement ») du secteur – ou d’abandon de ce dogme mortifère…

Les plans « de durabilité », en dépit d’un constat lucide, n’offrent bien souvent qu’une palette de « mesurettes » sans réelle ambition – si ce n’est celle du consensus politique. Or un tel document devrait comporter des objectifs clairs, une stratégie, un planning d’actions, la définition de moyens et des critères d’évaluation. Espérons que le nouvel exécutif wallon permette l’émergence d’un tel outil – plus que jamais indispensable.


[2Voir l’analyse d’IEW à l’adresse : http://www.iewonline.be/spip.php?article2874



 
Voir aussi
Dans la même rubrique
Soutiens