La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Years of Living Dangerously : Quand Hollywood s’empare du climat
Noé Lecocq  •  20 novembre 2014  •  Climat / changements climatiques / Effet de serre

-
Une superproduction qui réunit Harrison Ford, Arnold Schwarzenegger, Matt Damon, Jessica Alba, Don Cheadle et bien d’autres sur les enjeux liés aux changements climatiques, voilà un événement significatif pour tous ceux qui se préoccupent de notre environnement. La série documentaire « Years of Living Dangeroulsy » diffusée en première d’avril à juin 2014 par la chaîne américaine Showtime fait déjà figure de référence en matière de communication sur les changements climatiques, au point d’avoir décroché un Emmy Award dans la catégorie « Outstanding Nonfiction Serie ».

De l’Indonésie aux Etats-Unis, de l’Egypte au Bengladesh, la série explore des histoires réelles, des histoires d’aujourd’hui, qui illustrent très concrètement les conséquences dramatiques des changements climatiques dans la vie des gens. La narration emporte le spectateur, qui découvrira également comment les scientifiques collectent leurs données sur le terrain et arrivent à leurs conclusions. Même les interviews – sans langue de bois – de plusieurs politiciens par des pointures du journalisme américain, s’intègrent parfaitement à la scénarisation et participent au suspense. La qualité des images et du montage participent aussi à l’efficacité du message.

Schwarzenegger, co-producteur de la série commente : « Je pense que le mouvement environnemental ne peut réussir que si nous sommes simples et clairs, si nous en faisons une histoire humaine. Nous allons raconter des histoire humaines dans ce projet. Les scientifiques ne pourraient jamais recevoir le type d’attention que reçoit une personne issue du show-business ». James Cameron, autre co-producteur, précise : « Nous n’avons pas demandé à nos célébrités de s’exprimer comme des experts, parce qu’ils ne sont pas des experts du climat. Ils sont plutôt des citoyens concernés, intelligents et curieux, qui cherchent des réponses. Ils fonctionnaient plutôt comme des journalistes » [1].

Une caractéristique importante de cette série, est son intention manifeste de s’adresser aussi aux non convaincus, et notamment l’importante portion de la population américaine dont les valeurs sont proches de la droite républicaine et des églises évangélistes.

On ne peut qu’encourager le plus grand nombre à visionner ce que le Guardian estime être « peut-être la plus importante entreprise de communication multimédia sur les changements climatiques de l’histoire » [2]. Le premier épisode de la série est librement accessible sur le site http://yearsoflivingdangerously.com où l’on trouvera également de multiples ressources et mini-reportages complémentaires.




 
Voir aussi
Dans la même rubrique
Soutiens