La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Action patatiste à Naninne (Namur)
10 avril 2014  •  Société / Alternatives

-
Le 17 avril aura lieu une action "plantage de patates" sur un terrain de 3ha menacé par un projet d’extension du zoning de Naninne (Namur) sur la parcelle vide située rue chemin vert. Début de l’action dès 7h30. Cette action s’inscrit dans le cadre d’une journée de lutte nationale et internationale. (www.luttespaysannes.be). Présentation par un "Patatiste" dans Indymedia.org

Depuis plus d’un an, l’un des dernier terrain cultivable de Naninne est menacé par la politique d’agrandissement des zonings en région namuroise.

Cette semaine vous avez pu entendre les bulldozers dans l’extrémité nord du zoning de Naninne, sur l’un des derniers terrains verts proches de la N4 (au dessus du GB et du Gedimat). Il cédera la place à un nouvel espace bétonné, assurant une alternance parfaite entre parkings et magasins.

Pour tenter de faire accepter le projet, le propriétaire dira que ce terrain a été acheté légalement, qu’il y a eu enquête public et qu’il peut disposer de son bien à sa guise.
Les politiciens, eux, diront que développer une « zone d’activité économique », est indispensable à la croissance et à l’emploi en province de Namur. Le monde entrepreneurial expliquera que cet investissement participe à la relance de l’Economie.

Cette urbanisation s’inscrit pourtant dans une dynamique de métropolisation des campagnes par l’accroissement des zones d’habitats et commerciales. Elle témoigne d’une politique d’aménagement du territoire visant à la concentration et à la circulation des richesses. Toutes leurs justifications découlent d’un modèle société reposant sur le pillage illimité des ressources naturelles.

Mais qu’avons nous à attendre de ce projet de société ? La vie sociale n’y existe qu’à travers la consommation et aucune forme d’initiative collective n’y est possible sans l’aval des politiques. Vie sociale où tous les pôles sont mis en concurrence et où notre voisin ne nous intéresse que dans le but de le surpasser.
Qu’est ce qu’un magasin de plus pourrait apporter, si ce n’est des profits pour son propriétaire ?
Des emplois, synonyme de sécurité et d’épanouissement sociale ?
En matière de sécurité de l’emploi, on peut voir dans l’actualité que rien n’est garantit. Pour l’épanouissement social, cela se limite à une relation d’employeurs à employés, ou bien de commerçant à client… (…). Quant aux partages des connaissances il est presque nul. Et quand tout est fini, ou que le couperet de la rentabilité est tombé, les emplois partent, le pouvoir d’achat baisse. Le béton et la solitude eux restent...

Qu’est ce que l’expansion des villes pourrait nous apporter sinon la disparition des terres utiles ?

On nous dit que la croissance est indispensable à l’économie, mais qu’y a t-il de plus important que des terres disponibles pour tous ?! En Belgique c’est pas moins de 42280 ha de terres agricoles qui ont été détruites depuis 1980, laissés à la lois des marchands et des promoteurs immobiliers.

Et ne sommes nous pas tous perdants de cette destruction ? Car dans cette logique de profits, c’est l’agriculture intensive et chimique et la grande distribution qui prévaut, aux détriments de notre santé ! Même si on nous dira que « l’agriculture bio » augmente sans cesse, la surface cultivée, elle, baisse alors que le nombre d’habitants ne cesse de croître. Cela entraîne inévitablement une augmentation du prix des produits alimentaires.
Mais ce n’est pas tout, en 30 ans le secteur agricole a perdu plus de 50% de main d’œuvres, alors que le chômage stagne et que la solitude ronge bien des jeunes et des plus âgés.
Ensemble disons stop à cette construction industrielle et à toutes ses valeurs égoïstes !

C’est pourquoi, ce weekend nous avons plantés un châtaigner et un pommier sur cette parcelle. Symbole qui restera a jamais ou s’envolera comme notre belle campagne...
Rejoignez nous dés ce printemps, s’ils sont toujours debout ou si d’autres ont été plantés pour créer ensemble un potager populaire. Venez avec toutes vos idées, vos projets... Tout le monde est le bienvenu, quelque soit l’age, l’expérience ou les moyens. Et même si vous avez déjà un potager ... On a tous à apprendre de son voisin, cette parcelle nous concerne toutes et tous ! N’hésitez pas à venir planter des arbres ou des patates à...

Construisons ensemble un lieu de partage et de vie, ou la loi du marché n’est plus !

Le tract toutes boites distribué à Naninne par des habitants du village : dans le cadre de l’action "C’est arrivé près de chez vous" !

Bien à vous, les autres amis de la terre.
(Le châtaigner a été empoisonné au désherbant par le propriétaire)
_




 
Voir aussi
Dans la même rubrique
Soutiens