La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Changer ? Oui mais vers quoi ? Eclairage selon le modèle de la Spirale Dynamique
Anne Thibaut  •  20 décembre 2016

-
Les secousses écologiques, économiques et sociales se succèdent quasiment sans interruption sur tous les continents. Que le monde ait besoin de changements est une idée de plus en plus largement partagée. Quel(s) type(s) de changements ? Vers quoi ? Eclairage par le Modèle de la Spirale Dynamique.

Spirale Dynamique : késako ?

Basé sur plus de 25 ans de recherches scientifiques et des milliers d’études de cas, la Spirale Dynamique [1] cartographie huit « modèles du monde » appelés systèmes de valeurs(ou encore valeurs profondes, niveaux d’existence,ou vMèmes). Le tableau ci-dessous donne quelques caractéristiques des 8 niveaux.

À chaque transformation significative de ses conditions de vie, l’être humain s’adapte pour faire face aux nouveaux défis auxquels il est confronté et reconsidère son système de valeurs. Cette évolution se retrouve aussi bien chez les individus que dans les organisations, les cultures et les sociétés. Chaque niveau d’existence est caractérisé par une conception du monde, un mode de pensée, un développement psychologique, etc. qui lui est propre.

Chacun des 8 niveaux d’existence peuvent s’exprimer par une multitude de valeurs dites « de surface » qui peuvent être en apparence très différentes [2].

Aucun niveau n’est meilleur qu’un autre : le meilleur niveau étant celui qui est adapté à ses conditions de vie. Si vous êtes parachuté seul au fin fond de l’Amazonie, vous aurez intérêt pour votre survie à solliciter d’autres niveaux (BEIGE, VIOLET) que celui ou ceux que vous avez l’habitude d’utiliser pour donner une conférence, organiser votre journée de travail dans votre entreprise ou votre association ou encore visiter Paris by night.

Les changements selon la Spirale Dynamique

La Spirale Dynamique décrit plusieurs types de changements dont deux principaux : le changement horizontal et le changement vertical.
Il y a changement horizontal lorsque seules les valeurs de surface d’un individu ou d’un groupe se transforment au sein du niveau dominant. Devenir musulman lorsqu’on est catholique peut sembler radical mais la personne reste centrée sur le même système de valeur (4ème niveau BLEU).

Le changement vertical se produit lorsque les conditions de vie de l’individu ou du groupe ne sont plus adaptées à son niveau de vie dominant. Une transition s’entame alors vers le niveau supérieur.

La transition vers un autre niveau est un phénomène complexe qui nécessite plusieurs étapes et plusieurs conditions [3]. « Il remet en cause toutes les certitudes de la vie, sur les personnes et sur le monde. Il implique la transformation des comportements, des émotions, des pensées et des valeurs. C’est une étape difficile, bien souvent une crise. [4] ». C’est le changement le plus radical pour une personne, un groupe ou une société. A l’échelle de l’individu, la crise d’adolescence en est l’exemple le plus typique.

Les crises multiples - économiques, sociales, environnementales vécues un peu partout dans le monde indique qu’un changement majeur c’est à dire vertical est aujourd’hui indispensable. "On ne peut pas résoudre un problème avec le même type de pensée que celle qui l’a créé" disait Einstein. En particulier, en Wallonie et dans les pays occidentaux la transition vers le 6ème niveau dit VERT est indispensable. Le 5ème niveau, dit ORANGE a, depuis 600 ans, a eu de nombreux apports positifs comme un meilleur confort matériel, la disparition de nombreuses maladies et l’augmentation de l’espérance de vie, la démarche scientifique, le suffrage universel, etc. Cependant, aujourd’hui, un nombre croissant de personnes, ne supportent plus les inégalités et la solitude sociales, les dommages environnementaux, la superficialité, le vide spirituel, etc. créés par ce même niveau.

Le 6ème niveau dit VERT (qui souhaite vivre égalitairement et en harmonie) imprègne les social-démocraties de l’Europe du Nord (surtout, Danemark , Norvège, Finlande). En Belgique et en Wallonie, de nombreux indicateurs indiquent sa présence grandissante au sein de la société civile et dans certaines entreprises. L’importance croissante de modèles comme les groupements d’achats communs, les habitats groupés, les coopératives (citoyennes ou autre) ; l’émergence de nouveaux modèles de gouvernance dans les entreprises, l’organisation d’événement comme le G1000, le besoin d’un retour à la spiritualité, en sont des indicateurs. L’apparition de mouvement comme Tout autre chose regroupant près de 14000 personnes en est un indice certain. Celui-ci souhaite « construire une démocratie (...) où chacun puisse se faire entendre, (…), un vrai débat démocratique [d’où] surgiront les alternatives ; (…) intensifier le débat citoyen pour créer notre avenir commun (…) ; le renforcement des liens sociaux. »

Aujourd’hui, ce niveau n’a encore qu’un poids limité dans la conduite des affaires chez nous faute d’organisation, de conscience de l’existence de solutions concrètes et... de relais dans la classe politique. Quelques timides amorces : le Sénat de Belgique organisait en septembre 2015, un colloque intitulée « Démocratie représentative ? Vers la fin d’un modèle ? Diagnostic et remèdes ». Récemment, le Parti Socialiste a émis l’idée de faire rédiger un préambule à la Constitution par des citoyens tirés au sort… Ce à quoi le MR, selon la Première, aurait répond "Ce n’est pas idiot" et même "Nous sommes partants" !

Une preuve que les politiques commencent à s’interroger aussi sur cette évolution ? Nous ne pouvons qu’espérer que cela évolue rapidement radicalement et pas uniquement… en surface.

Vous voulez en savoir plus sur ce modèle et le lien avec la protection de la nature et l’environnement ?

Vous pouvez consulter le dossier rédigé par IEW intitulé Relation homme nature : petite histoire commentée du rapport de l’homme à la nature.

Une formation sera également organisée entre septembre et décembre 2016 (infos et inscriptions : Anne Thibaut).


[1Pour un descriptif plus complet du modèle, consulter www.Spiraledynamique.com ou Fabien et Patricia Chabreuil, La Spirale Dynamique, InterEditions, 2015.

[2Ainsi par exemple, les religions monothéistes sont issues du 4ème niveau tout comme l’est la doctrine communiste…

[3La première étape appelée « point bêta » se manifeste lorsque l’individu ou le groupe se trouve confronté à des difficultés qu’il sait confusément insolubles par le vMème dominant. L’individu/le groupe essaye alors des solutions dans le niveau dans lequel il se trouve, sans succès. Constatant cet échec, l’individu/le groupe va appliquer les anciennes recettes et chercher une issue dans les niveaux inférieurs qu’il a déjà traversé (souvent le précédent) ; c’est le « creux gamma ». Si les conditions sont réunies, l’individu/le groupe franchira le « saut delta » où il se stabilisera avec un nouvel « état alpha  ».

[4Fabien et Patricia Chabreuil, La Spirale Dynamique, InterEditions, 2015



 
Dans la même rubrique
Soutiens