La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Chasseurs : de l’arrogance à la menace
27 novembre 2018  •  Chasse

-
Alors qu’Inter-Environnement Wallonie effectue un travail de veille active et constructive sur la problématique de la peste porcine africaine, il semblerait que ses thèses ne plaisent pas à tous dans le petit monde de la chasse. En mettant le doigt sur les pratiques déviantes d’une certaine catégorie de chasseurs et proposant des mesures concrètes pour les assainir, la fédération des associations environnementales ne s’est pas fait que des amis. En témoignent les récentes menaces de mort reçues par plusieurs collaborateurs d’IEW, menaces que la Direction de l’organisation prend très au sérieux. Celle-ci a décidé de porter plainte.

Ce mercredi 28 novembre, une manifestation organisée par la Fédération wallonne de l’agriculture (FWA) et soutenue par Inter-Environnement Wallonie (IEW) et d’autres organisations réclamera au Ministre Collin de prendre des mesures fortes pour réduire drastiquement les densités de sangliers, responsables de dégâts aux cultures, aux pâtures, aux forêts et à la biodiversité.

Alors que l’échec de la régulation des populations de gibier par les chasseurs est avéré, au vu des surdensités présentes en Wallonie, les propositions portées conjointement par les agriculteurs et les environnementalistes, et soutenues par les scientifiques, semblent faire vaciller certains chasseurs. Au point qu’à l’arrogance des premières réactions succède désormais la menace anonyme.

Cette semaine, en effet, deux courriers ont été adressés à des collaborateurs d’IEW, dont le contenu ne laisse aucun doute sur l’intention malveillante de son ou ses auteurs. Aux menaces explicites est associé, pour l’un des deux courriers, un article paru dans la revue officielle de la Fédération nationale des chasseurs de France, se gargarisant des succès politiques engrangés par les chasseurs auprès du Président de la République française. Une démonstration de force qui n’entame en rien la détermination du mouvement environnementaliste de poursuivre la défense de la biodiversité, de la nature et d’une cohabitation harmonieuse entre forêt et agriculture.

Ces menaces, qui visent directement l’intégrité physique de membres du personnel ou d’associations d’IEW, sont prises très au sérieux par la Direction de l’organisation. Celle-ci a décidé de porter plainte.

Contact presse :
Christophe Schoune, secrétaire général d’IEW, 0477/68.50.21

Annexes : les deux courriers anonymes reçus.




 
Voir aussi
Dans la même rubrique
Soutiens