La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Des starting-blocks à la ligne d’arrivée
25 février 2014

-

Légère modification du contenu de cette rubrique : il ne s’agira plus de mettre 4 ou 5 sujets en exergue, mais de vous relater, brièvement, le travail en cours et/ou à venir dans les différentes équipes : AT-mobilité ; énergie-économie-climat ; nature-agriculture-ressources-santé ; fédération et campagnes-projets pilotes.
Si vous souhaitez discuter plus amplement d’un sujet, n’hésitez pas à contacter les chargés de missions.

Tous les rendez-vous et invitations aux évènements de la Fédération se trouvent dans la rubrique agenda de ce Lien.


Fédération
Nature - Agriculture - Ressources - Santé
Énergie - Économie
Campagnes et projets pilotes
Mobilité et Aménagement du territoire

Fédération

  • La palme pour le travail de la cellule "Fédération" revient … au « GT décret » ! En effet, ce 22 janvier dernier, le Parlement wallon a voté un décret qui permettra d’assurer la reconnaissance et le subventionnement des associations environnementales . Et nous pouvons nous féliciter de cette belle réussite ! Un groupe de travail, constitué de plusieurs associations membres (mais pas exclusivement !), a largement contribué à l’aboutissement de ce dossier et à l’adoption d’un décret prévu dans les engagements pris par le Gouvernement wallon en début de législature. Et c’est chose faite ! Même s’il reste du pain sur la planche avec l’adoption de l’arrêté d’exécution avant la fin de cette législature, nous ne pouvons que nous réjouir de cette reconnaissance du travail associatif en faveur de l’environnement lequel a notamment été salué dans le cadre des discussions parlementaires. Si tout se passe bien, le décret devrait entrer en application début 2015. Toutes nos félicitations et nos plus vifs remerciements aux associations qui nous ont accompagnés dans ce travail titanesque.
  • L’Assemblée Générale se tiendra le samedi 22 mars en matinée à Namur . Nous réfléchissons à la possibilité pour les associations qui ne pourraient se déplacer, d’y participer via skype (outil de communication via internet). Si le test est concluant, nous pourrons l’envisager, pourquoi pas, pour d’autres réunions. Toutes les informations pour participer à l’AG dans la rubrique « mobilisation du mois » de ce Lien.
  • Certains d’entre vous ont sorti leur JOKER et ont bénéficié d’une formation aux « freins et leviers aux changements d’attitudes », à l’ « évaluation de projets » et aux « liens entre pesticides et santé ». Pour rappel, JOKER est un service de soutien aux associations membres, tant dans le domaine des enjeux environnementaux, que de la gestion de projet ou des changements d’attitudes. Pour jouer votre JOKER, rien de plus simple, cliquez ici.
  • Le projet de contournement Nord de Wavre est à nouveau sur les rails ou plutôt dans le béton et le paysage. Douze associations de la Fédération se sont mobilisées pour (ré)étudier le projet, préparer des argumentaires thématiques, définir une stratégie afin d’interpeller les politiques et mobiliser les habitants. Un site internet a été créé pour l’occasion : les contournementsroutiers.be
  • IEW lance un appel à projets pour les projets environnementaux qui seront soumis au financement participatif dès avril 2014. Cette forme de financement fait principalement appel aux dons de citoyens pour lever les montants nécessaires à la réalisation d’un projet. Le financement participatif peut financer tout ou une partie du projet. Le projet peut déjà être réalisé en partie. Les projets seront réalisés en Wallonie et/ou à Bruxelles. Les projets seront sélectionnés sur base de leur qualité, leur impact environnemental et la mobilisation de l’association pour la récolte de fonds. Les candidatures sont à rentrer pour le 23 mars. Pour recevoir l’appel à projets détaillé, contactez Laurence de Callataÿ.

Nature - Agriculture - Ressources - Santé

  • Nous avons été consulté ce mois de janvier pour l’élaboration du nouveau programme wallon de développement rural . Ce programme représente un budget d’un peu plus de 600 millions d’euros, cofinancé par l’Union européenne (40 %) et la Région (60 %). La concertation organisée par le Cabinet et l’Administration s’est déroulée dans des conditions assez difficiles, sans réelle volonté d’impliquer les parties prenantes dans l’élaboration de la stratégie de développement rural sur laquelle doit se baser le programme, avec des délais de réaction très courts, peu de temps de réunion et sur base d’arbitrages budgétaires adoptés préalablement en gouvernement. La concertation prévue par la réglementation européenne, réalisée en plus de 6 mois en Flandre ou en France s’est déroulée en 3 semaines en Wallonie... Le projet est maintenant en inter-cabinet depuis 2 semaines et, après son adoption, fera l’objet d’avis des conseils consultatifs et d’une enquête publique qui portera sur l’évaluation environnementale stratégique du programme et non sur le programme en tant que tel. Sur le fond, le projet renforce les moyens alloués à l’installation des jeunes agriculteurs et facilite l’accès aux aides à l’investissement tandis qu’il stabiliserait le niveau des aides à l’agriculture biologique, aux mesures agro-environnementales et à Natura 2000. Le statut-quo pour ces dernières mesures, avec l’introduction d’un plafond pour les mesures agro-environnementales, a pour effet de réduire les moyens disponibles et l’ambition du programme étant donné le succès croissant de ces mesures lors de la période de programmation 2007-2013. Vous pouvez trouver l’avis préliminaire de la Fédération transmis au terme de ces négociations. Nous ne manquerons pas d’organiser une réunion associative dès l’adoption par le gouvernement du projet afin de mandater nos représentants dans les différents Conseils consultatifs.
  • Nous avons également réalisé une analyse des initiatives communales en matière de santé-environnement . Sur base d’une vingtaine de projets communaux étudiés, la Fédération suggère différentes pistes pour renforcer les actions développées par les communes, les inscrire dans une stratégie communale et régionale. Le rapport est disponible auprès de Valérie Xhonneux.
  • Après 5 mois d’existence, le Centre de Référence Circuits Courts (CRCC) a organisé son premier évènement public, vendredi dernier à Liège. Ces « Premières Rencontres des Circuits Courts » ont rencontré un franc succès avec plus de 170 personnes inscrites. L’objectif était de réunir un public concerné par les circuits courts (encadrement et porteurs de projets) autour de divers témoignages et de présenter le CRCC. A la suite de cette journée, un formulaire a été envoyé afin de récolter les attentes et volontés de participer à l’un ou l’autre groupe de travail organisés par le CRCC. Le CRCC a également créé un film d’animation qui résume de manière pédagogique les enjeux liés aux circuits courts. N’hésitez pas à l’utiliser avec vos publics et à le diffuser.

Énergie - Économie

  • Les objectifs européens en matière de réduction d’émission de gaz à effet de serre , d’ énergie renouvelable et d’efficacité énergétique pour 2030 sont actuellement discutés. En lien avec les autres associations environnementales, IEW s’est exprimé pour demander que l’ambition soit revue à la hausse, à la mesure des enjeux. Voir notre niews : Barroso et le climat : « il faut être réaliste ». Chiche !
  • Suite au passage en première lecture du «  décret éolien  » au Gouvernement wallon le 16 janvier dernier, la Fédération a lancé une consultation de ses membres pour définir un positionnement. Ce dossier important qui touche de près aux enjeux énergétiques et environnementaux wallons est également discuté au CWEDD et à la CRAT, où siège IEW. En lien avec le débat éolien, nous avons publié l’analyse suivante : Mais qui sont donc ces « anti-éoliens » ?
  • Par ailleurs, IEW participe activement au groupe de travail sur le bois-énergie initié par le Ministre wallon de l’énergie. Notre apport se base sur la position de fédération sur la « biomasse-énergie » établie en 2012. Ce GT doit aboutir à une série de recommandations, principalement dans le but d’éviter les conflits d’usage entre bois matière et bois énergie.
  • En 2013, les ONG environnementales (Inter-Environnement Wallonie, Bond Beter Leefmilieu, WWF et Greenpeace) ont rédigé un cahier contenant un ensemble de revendications en matière de fiscalité environnementale. Nous avons présenté ces mesures lors d’une audition de la Commission mixte sur la réforme fiscale au Parlement fédéral et nous continuons à rencontrer des représentants politiques, les derniers en date étant Bernard Clerfayt (FdF), ancien Secrétaire d’Etat et Christophe Verbist (FdF), futur candidat à la Chambre.
  • Deux ateliers citoyens sur le thème de la transition énergétique , organisés en collaboration avec la Fondation rurale de Wallonie sont en préparation. Ils se dérouleront à Olne (15 mars) et à Waimes (20 mars).
  • Signalons finalement la publication d’un nouveau dossier intitulé « Captage et stockage du carbone : solution ou mirage ? » qui peut dès à présent être téléchargé ou commandé en version papier auprès de notre secrétariat.

Campagnes et projets pilotes

Inter, ce n’est pas que du lobbying politique, ce sont aussi des projets pilotes, et des campagnes.
Travailler avec des partenaires sur le terrain pour donner vie à des “Projets Pilotes” c’est souvent la suite logique d’un travail de positionnement et de dossier. C’est l’envie de démontrer sur le terrain le réalisme de de nos positionnement. Un projet pilote, c’est donner corps à nos visons. Quelques exemples ?

  • Le “ défi-alimentation ”, en collaboration avec Espace environnement, s’apprête à mettre au défis douze familles de la province de Namur d’appliquer au quotidien les principes de l’alimentation durable.
  • Dans le cadre du projet Européen “ Bestgrid ”, IEW collabore avec Elia pour accompagner un processus participatif, visant à impliquer très en amont tous les acteurs concernés par l’implantation d’une maille du réseau électrique, requis pour le transfert des énergies renouvelables.
  • Clé Verte (ou Green Key, en anglais) est un écolabel international qui récompense les hébergements touristiques, les lieux d’évènement, les attractions et les restaurants pour leurs initiatives et leurs performances en matière d’environnement. IEW en est le porteur pour la Belgique francophone. A Bruxelles et en Wallonie, 45 établissements sont désormais labellisés .
  • Le projet “ Frontrunners ” a pour ambition de créer des synergies entre les pionniers de la transition en organisant les 1ères rencontres de la transition. Ce projet est un partenariat entre la Fondation pour le générations futures, Concertes et Business and Society.

Les « campagnes » de IEW sont les actions qui visent à sensibiliser un public large ou non impliqué à nos enjeux prioritaires. Outre des actions dans le cadre de la campagne électorale qui se prépare. Diverses campagnes se déroulent tout au long de l’année, deux exemples :

  • Le festival LaSemo (11, 12 & 13 juillet 2014) rassemble 20.000 festivaliers. Au cœur du festival, le village associatif est initié et organisé par IEW. Au travers d’animations ludiques et vivantes, ce village est aussi l’occasion de tisser des liens et passerelles entre associations aux préoccupations qui semblent éloignées mais qui, au final, sont intrinsèquement liées. Envie de participer ? Contactez-nous ! m.roy@iew.be
  • La Nuit de l’Obscurité (11 octobre 2014) est un événement pour sensibiliser à la pollution lumineuse et au gaspillage énergétique des éclairages superflus, énergivores ou mal orientés. Et si vous organisiez vous aussi une action ?
  • Alors que le matraquage publicitaire pour la voiture électrique est de plus en plus présent, la campagne “ Changez de mobilité ” s’exerce à une déconstruction salutaire des mythes de la voiture électrique à travers 3 courtes vidéos.

Mobilité et Aménagement du territoire

Le début de l’année 2014 signe, pour la cellule Mobilité et Aménagement du Territoire, tout à la fois l’aboutissement de dossiers majeurs.

  • Nouveau SDER : bientôt la ligne d’arrivée . Le 13 janvier dernier s’est achevée l’enquête publique du projet de nouveau Schéma de Développement de l’Espace Régional. Dans ce cadre, la Fédération environnementale a produit un avis qui lui a été inspiré par le Conseil Associatif du 12 décembre 2013. Il ressort de cette analyse que la Fédération « adhère au SDER, sans y coller totalement ». En effet, la Fédération salue le potentiel dont est porteur ce (projet de) nouveau SDER via, notamment, son concept de « territoires centraux ». Cependant, de nécessaires améliorations, dont des mesures fortes en faveur de la qualité de vie dans ces territoires, doivent être apportées. L’intégration de la dimension « nature », la protection de la biodiversité et la réduction de la pression automobile pourraient, entre autres y contribuer. La Fédération défend à présent son avis dans les différentes instances où elle est représentée : CWEDD, CRAT.
  • Le décret relatif à la voirie communale est adopté ! . Le 5 février dernier, c’est avec joie que les associations de promotion et de défense de la petite voirie ont pris connaissance de l’adoption, par le Parlement wallon, du décret relatif à la voirie communale. Ce texte législatif, qui remplace la loi vicinale de 1841, est le fruit d’un travail de concertation de plus de deux ans auquel la Fédération et ses associations ont pris part de façon proactive. Discussions, échanges, compromis et consensus ont permis d’aboutir à un décret qui permettra d’actualiser et de simplifier le régime juridique précédent. Les chemins et sentiers vicinaux ainsi que les voiries innomées sont ainsi regroupés sous un statut et un intitulé uniques, la « voirie communale ». Les procédures d’ouverture, de fermeture et de modification de ces voiries communales sont aussi clarifiées et peuvent désormais être lancées à l’initiative de tout citoyen. L’objectif poursuivi par le décret – préserver l’intégrité, la viabilité et l’accessibilité de ces voiries – devrait pouvoir être atteint grâce aux mesures qu’il contient, lesquelles permettront également l’amélioration du maillage. Ce décret constitue une première étape indispensable pour permettre d’organiser l’actualisation des atlas communaux.



 
Dans la même rubrique
Soutiens