La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Finançons la transition énergétique, pas la « bulle Solwatt »
La fédération  •  20 avril 2018  •  Energies renouvelables

-
Sur base des éléments dont elle a actuellement connaissance dans le cadre des conclusions des travaux de la Task force “Bulle photovoltaïque”, la fédération Inter-Environnement Wallonie souhaite réagir et marquer son étonnement sur ce qu’elle considère être un "sur - sur- subventionnement" inacceptable d’un point de vue social et environnemental.

Le compromis négocié par la Task force présidée par le professeur Ernst est difficilement acceptable pour IEW, la fédération des ONGs environnementales.

Et c’est principalement sur la proposition d’augmenter le nombre de certificats verts (CV) qui seront reçus par les bénéficiaires du système de soutien au photovoltaïque Solwatt que bute la fédération. Elle estime qu’elle est injustifiable d’un point de vue environnemental et social.

La toute grande majorité des bénéficiaires du système Solwatt ont profité d’une rentabilité financière au terme des 10 ans d’octroi de certificats verts. IEW a salué en son temps l’adaptation qui fut réalisée (passage de 15 à 10 ans) qui marquait la fin d’un soutien excessif payé par la collectivité.

A l’heure où nous devons notamment financer la rénovation de nos bâtiments qui s’apparentent encore trop souvent à de véritables passoires énergétiques, utiliser 850 millions d’un fonds de transition énergétique pour les bénéficiaires de Solwatt démontrerait un manque de sens des priorités. Selon les calculs d’IEW, cette somme équivaut à 7 ans de contributions de 50€/an de tous les ménages wallons et de toutes les PME [1] .

La priorité en matière énergétique reste l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments. A cet égard, la stratégie “rénovation” estimait ainsi à 190 millions €/an, soit 1,9 milliards sur 10 ans, les besoins en argent public. Ainsi Inter-Environnement Wallonie soutient l’idée proposée par la « Task force Ernst » d’un fonds pour la transition énergétique, mais celui-ci devra être orienté en priorité vers l’efficacité énergétique et l’isolation des bâtiments, et non vers ce qui s’apparente à un sur-sur-subventionnement.

IEW appelle donc le Ministre de l’énergie Jean-Luc Crucke à se distancier de la proposition de compromis concernant Solwatt.

Pour en savoir plus, prenez connaissance de la note d’IEW


[1Imaginons un fond alimenté par les 1, 5 millions de ménages et les 900.000 PME wallonnes (en pratique les ménages et PME les plus dévfavorisés devraient être exclus de cette contribution) payant pour chaque entité 50 euros/ an. Ce fond serait donc alimenté par 120 millions€/ans. Il faudrait 7 ans de contribution, à ce rythme , pour financer les 850 millions destiné au bénéficiaire de Solwatt.



 
Voir aussi
Dans la même rubrique
Soutiens