La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Focus sur quelques dossiers suivis par les chargés de missions
29 avril 2014

-

Au menu de ce focus sur nos dossiers actuels : programme des partis, économie circulaire, plan transport, tourisme, décret financement, partenariat biodiversité, soutien aux associations...

Inscrivez dès à présent à votre agenda la date de notre Université d’Automne : le vendredi 17 octobre 2014 et celle de JADE (Journée des associations de Défense de l’environnement) : le samedi 18 octobre.


Fédération
Nature - Agriculture - Ressources - Santé
Énergie - Économie
Campagnes et projets pilotes
Mobilité et Aménagement du territoire

Fédération

Soutien aux associations
Depuis bientôt un an, nous vous proposons un service d’accompagnement et de soutien sur mesure : JOKER de son petit nom. Plusieurs d’entre vous en ont déjà bénéficié dans différents domaines :

  • formation à la compréhension des freins et leviers aux changements d’attitudes
  • accompagnement à l’élaboration des priorités d’actions de son association
  • maîtrise des enjeux environnementaux et de santé liés aux pesticides et biocides
  • méthodes d’évaluation des projets
  • échanges et réflexion autour de l’animation de groupes d’adultes
  • ...

Autant de possibles dont vous pouvez également bénéficier ! Surfez sur la page JOKER de notre site ou contactez Véronique Hollander 081 390 780

Financement des associations environnementales : les suites

Début 2014, le Parlement wallon votait le décret de reconnaissance et de subventionnement des associations environnementales. Le 27 mars dernier, le Gouvernement wallon lui a emboité le pas en adoptant en première lecture l’arrêté d’exécution du décret. De manière un peu caricaturale, ce dernier constitue en quelque sorte la tuyauterie du décret : constitution des dossiers de demandes de reconnaissance et de subventionnement... Bien que le timing soit serré, une adoption définitive de l’arrêté avant la fin de la législature demeure d’actualité. La fédération restera vigilante sous peine d’avoir un décret inopérant.

Nature - Agriculture - Ressources - Santé

Un partenariat avec la Société Wallonne du Logement en faveur de la biodiversité

Organisme d’intérêt public, la Société Wallonne du Logement (SWL) coordonne le développement et la gestion locative d’un parc de 101.000 logements publics. A la demande du Ministre wallon du logement Jean-Marc Nollet, elle mène actuellement une réflexion sur la biodiversité potentielle présente sur les résidus ou « soldes » de ses terrains mis en œuvre. L’objectif est d’établir, à l’échelle de la SWL, des moyens pour maintenir, améliorer ou, le cas échéant, déplacer des « poches » où la biodiversité est intéressante afin de garantir un bon équilibre entre les opérations menant à la construction de quartier de vie et la biodiversité.

Ne pouvant assurer elle-même la gestion de ces zones résiduelles, la SWL a fait appel à la Fédération Inter-Environnement Wallonie afin d’examiner les possibilités de collaboration avec des associations locales actives dans la défense du patrimoine naturel. L’objectif étant de mettre à disposition des associations une série de terrains présentant un intérêt biologique et de leur en confier la gestion.

Près d’une centaine de terrains résiduels ont été présentés à la chargée de mission d’IEW qui a effectué une première pré-sélection sur base des caractéristiques du milieu (localisation, affectation de la zone au Plan de secteur, proximité d’un cours d’eau, d’une zone humide, ou d’une zone forestière, de réseaux de haies, taille du terrain, types de cultures environnantes, etc.).

Une quinzaine de sites ont finalement été retenus et seront présentés aux associations membres d’IEW susceptibles d’être intéressées par la démarche. L’objectif étant de mettre en place 5 à 10 partenariats de gestion entre la SWL et des associations locales en 2014 . Et de renouveler éventuellement l’expérience en 2015 sur d’autres terrains en fonction de l’évaluation des projets de 2014.

Les communes concernées par ces premiers appels à partenariat sont Stavelot, Pépinster, Aubange, Trois-Ponts, Libin, Durbuy, Vielsalm, Dinant, Philippeville, Neufchâteau, Huy, Chaumont-Gistoux, Namur, Aywaille, Ohey.

Si l’initiative intéresse votre association, n’hésitez pas à contacter Virginie Hess par mail v.hess@iew.be ou par téléphone au 081/390-778

Énergie - Économie

Si la campagne électorale est belle et bien lancée, la cellule est entrée dans l’exercice d’évaluation du travail du gouvernement wallon relatif à la réalisation des points de la déclaration de politique régionale 2009-2014 (DPR pour les intimes) qui concernent les matières économiques, énergétiques et climatiques. Bilan intégral dévoilé au mois de mai. Mais les élections nous invitent surtout à regarder vers l’avenir : les programmes des différents partis sont soumis à l’analyse des chargés de missions. Comment sont abordés les enjeux de la fiscalité environnementale, du changement climatique et de l’énergie durable ?… Autant de points d’attention pour notre cellule. Cette campagne nous donne aussi l’occasion de rencontrer les principaux partis francophones pour discuter de ces enjeux et d’échanger sur les priorités d’IEW. MR, PTB, CDH et Ecolo ont été rencontrés par notre cellule, le PS doit encore l’être. Par ailleurs, des échanges sur les enjeux de la transition énergétique ont lieu avec d’autres acteurs, comme ORES et ELIA.

La cellule participe à l’élaboration de plusieurs avis du groupe de travail énergie-climat du Conseil Fédéral du Développement Durable : un avis sur le projet de plan fédéral adaptation, un avis sur l’étude « Scénarios pour une Belgique bas carbone à l’horizon 2050 », un avis conjoint avec les conseils d’avis régionaux sur la gouvernance de la transition vers une société bas carbone et enfin un avis sur l’étude prospective électricité à l’horizon 2030. Le travail ne manque pas !

La réforme de la politique européenne en matière d’agrocarburants n’avance guère. La Présidence grecque de l’Union n’en faisant pas une de ses priorités. Les impacts négatifs des agrocarburants, en terme d’alimentation et de climat notamment , sont pourtant toujours bien présents. Avec d’autres ONG, nous continuons d’encourager les autorités belges à œuvrer au niveau européen pour que ces impacts négatifs soient enfin pris en compte politiquement. Car la bataille de lobby est toujours en cours...

Enfin, la cellule vous invite à se frotter à la réalité de « terrain » puisque dans le courant du mois de septembre, elle organisera pour les associations membres d’IEW un cycle de 3 visites autour de l’économie circulaire. L’objectif de ces visites est d’approcher, au sein d’entreprises et/ou d’associations, des initiatives déjà menées en la matière et de pouvoir se rendre compte sur place, des avantages, des freins et des opportunités que rencontrent ces acteurs dans le développement de ce nouveau paradigme économique. Si vous êtes intéressés par cette initiative et si vous avez des idées ou des envies pour ces visites n’hésitez pas nous contacter à l’adresse suivante : jd.ghysens@iew.be.

Campagnes et projets pilotes

Pourquoi ne pas choisir un lieu labellisé « Clé Verte » pour vos week-end ou vos vacances cet été ?

La Clé Verte (ou Green Key en anglais) est un programme international d’écolabellisation de lieux touristiques, mis en œuvre par la Fédération Inter-Environnement Wallonie à Bruxelles et en Wallonie depuis quelques années, en collaboration avec plusieurs partenaires parmi lesquels le Réseau Idée et Ecoconso. Pour l’obtenir, les candidats doivent répondre à des critères portant sur une douzaine de domaines liés aux impacts du tourisme : gestion de l’eau, de l’énergie, alimentation, mobilité, activités nature, biodiversité, pollution intérieure, etc. Le programme – au départ un projet pilote de la Fédération – s’est bien développé puisque maintenant 45 structures touristiques sont labellisées sur les deux régions : des gîtes, des chambres d’hôtes, des auberges de jeunesse, des hôtels et des lieux d’évènements.

Mais les labellisés, qui ont dû faire des efforts dans certains cas considérables pour obtenir ce label prestigieux, sont régulièrement déçus du manque de retour de leurs hôtes ou clients par rapport à ce qu’ils ont entrepris sur le plan environnemental et, surtout, par rapport au fait qu’ils ont accepté ce regard extérieur pour évaluer leurs actions. Trop peu de clients encore témoignent concrètement du fait que la Clé Verte (ou tout autre écolabel, d’ailleurs) est un critère de choix lorsqu’ils font une réservation. Or la Clé Verte étant un label exigeant (les labellisés sont contrôlés chaque année et doivent faire preuve d’une amélioration continue), on pourrait craindre qu’ils ne se découragent et qu’ils abandonnent la démarche de labellisation. Si au contraire, les hôtes et clients le demandent, ils resteront labellisés et d’autres auront envie de se lancer dans l’aventure. Tout du bon sur le plan environnemental !

Donc nous faisons appel à vous, car nous pensons que vous êtes un public qui apprécie à priori ce genre de démarche. Lorsque vous recherchez un endroit pour passer un week-end ou des vacances, allez voir d’abord ceux qui sont labellisés Clé Verte ! Et si vous optez pour l’un de ces lieux, faites-le savoir auprès du propriétaire ou du responsable, qui appréciera ! Parlez-en aussi autours de vous. Toutes les informations sur le label (critères, lieux labellisés) se trouvent sur le site clé verte.
Et n’hésitez pas à nous faire un retour sur ce que vous avez expérimenté (avec, pourquoi pas, photos à l’appui) : nous mettrons les meilleurs témoignages sur notre site.
Ensuite, surtout, profitez-en bien !

Mobilité et Aménagement du territoire

Focus sur le plan transport
Vous avez sans doute entendu parler ces dernières semaines du nouveau plan transport de la SNCB qui devrait entrer en application en décembre 2014. Chez IEW, nous réclamons depuis longtemps une information et une consultation sur ce projet de plan. Le plan transport est le schéma d’exploitation de toutes les liaisons ferroviaires, autrement, l’ensemble des horaires de toutes les lignes qui sont en service. Cela a donc une implication concrète pour tous les utilisateurs de rail en Belgique. La SNCB a enfin réalisé une présentation succincte de ce plan d’une part vers les communes à travers le relais des Provinces, et d’autres part vers quelques acteurs clés, comme le Comité Consultatif des Usagers auquel participe IEW. Les réactions ont été souvent vives.
Effectivement, certains changements annoncés posent vraiment question. Du coup, le conseil des Ministres fédéraux a demandé à la SNCB de considérer l’ensemble des remarques reçues et d’amender, le cas échéants, ce plan transport. Une nouvelle version de plan devrait donc à nouveau être présenté et validé devant le Conseil d’Administration de la SNCB, et ensuite devant le Gouvernement fédéral. Les délais sont serrés. Il est possible que cette validation politique soit reportée sur les épaules du prochain gouvernement. IEW, en étroite collaboration avec ses associations membres, l’Association des Clients des Transports Publics et Navetteurs.be, ont réalisé, dans des délais très serrés, une analyse la plus fouillée possible de ce nouveau plan, sur base des informations partielles obtenues de manière non officielle. L’avis commun que nous avons rédigé a été prioritairement partagé à la SNCB, et ensuite diffusé largement vers les différents leviers identifiés (CA de la SNCB, Ministres concernés, parlementaires fédéraux,…).

En espérant que nos propositions seront entendues… A votre disposition pour toute information complémentaire à ce sujet.




 
Dans la même rubrique
Soutiens