La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
L’Europe doit protéger les citoyens des effets toxiques des perturbateurs endocriniens
Valérie Xhonneux  •  17 mai 2018  •  Santé environnement

-

L’union Européenne doit protéger les citoyens et l’environnement des effets toxiques des perturbateurs endocriniens !

Ce mardi, la plate-forme EDC-free adresse 8 demandes à la Commission Européenne pour améliorer l’encadrement des perturbateurs endocriniens au niveau européen :

- Considérer la santé publique et la précaution comme les éléments essentiels de la nouvelle Stratégie sur les perturbateurs endocriniens
- Renforcer la sensibilisation du grand public sur les PE – en lien avec l’action de l’UE sur la protection de la santé des citoyens
- Améliorer la réglementation : renforcer le contrôle de l’usage des PE dans tous les secteurs
- Réduire notre cocktail quotidien de PE : remplacer l’approche substance par substance par une approche incluant toutes les sources possibles d’exposition à des produits chimiques multiples
- Accélérer les tests, le screening et l’identification des PE
- Agir en faveur d’une « Economie circulaire » propre et d’un environnement non-toxique : éviter les substances toxiques telles que les PE dès la conception des produits
- Renforcer le leadership du marché européen en matière de substitution non regrettable et de promotion de solutions innovantes
- Surveiller les effets sur l’environnement et la santé des substances PE, des groupes et mélanges de PE pour englober toutes les sources d’exposition aux PE et répondre rapidement pour les minimiser.

Ces différentes demandes sont détaillées dans le document joint à cet article.




 
Voir aussi
Dans la même rubrique
Soutiens