La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Présent Simple : 1 film, une tranche de vie, plus de 1000 spectateurs !
Véronique Hollander  •  19 février 2015

-
En 48 minutes, les Amis de la Terre Belgique, présentent une démarche radicale menée par deux anciens permanents de leur association, partis vivre en Tchéquie, en roulotte. L’angle de la radicalité dans ce film est voulu, non pas pour choquer ou donner des leçons mais simplement pour entrer en dialogue et en débat avec les spectateurs, faire connaître la simplicité volontaire et en diffuser ses valeurs.

La réalisation de ce film tient à la rencontre d’envies ou d’opportunités portées par des personnes différentes : Rino tout d’abord, qui professionnellement compose des capsules vidéo et est bénévole des Amis de la Terre à Mons ; il est parti en vacances chez Veronika et Marc, ceux-là même qui vivent en roulotte. Durant ses vacances, il prend quelques images pour son plaisir. Il y a aussi Robin, permanent aux Amis de la Terre, qui souhaite diffuser les principes de la simplicité volontaire. Et ensuite, il y a Ezio, président des Amis de la Terre qui participe à une information à propos du crowdfunding. Voilà, tous les ingrédients étaient là pour réaliser un film, ils ont réussi à les mettre en musique.

Sans grande préparation, ils se sont lancés avec pour objectif de réaliser un film au format artistique agréable pour diffuser la simplicité volontaire. Ils ont donc démarré une récolte de fonds via le crowdfunding pour le montage du film et l’organisation de la tournée de projection. Voilà, c’était le premier pas pour tenter leur chance. Et elle fut un succès, ils ont récolté près de 7000 euros alors que leur objectif était 4000.

Bien évidemment cela n’a pas été un long fleuve tranquille, il n’a pas suffit de mettre leur projet sur la plateforme de crowdfunding. Ils ont accompagné cela d’une diffusion dans différents cercles de connaissances, des plus proches aux plus éloignés ; ils ont contacté les médias : Canal C, L’avenir… et se sont accrochés pour qu’une émission « les Belges du bout du Monde » (RTBF) soit consacrée au couple en Tchèquie.

Une fois l’argent récolté, tout s’est enchaîné : Rino est reparti pour prendre de nouvelles images, Robin a commencé à prendre les contacts avec des salles de cinéma pour la tournée, avec comme objectif de faire une projection par province en y impliquant les bénévoles des locales des Amis de la Terre.
Encore une fois réussi : en tout plus de 1000 personnes se sont rendues au cinéma Le Parc à Liège, à la Maison de la Culture de Namur, au cinéma Galeries de Bruxelles, au Plaza Art de Mons, dans un auditoire de Louvain-la-Neuve et au ciné Patria de Virton.

La rencontre avec le public a bien évidemment été un grand moment d’émotions pour chacun d’eux. Avant la diffusion, ils ont présenté leur démarche et ses objectifs, et ensuite ils proposaient aux spectateurs (de 100 à 350 personnes selon la salle) de se présenter à leur voisin, «  cela crée de la convivialité et un peu de magie  ».

La tournée est un succès, elle est maintenant terminée. Le film est toujours demandé par des centres culturels ou des associations, la diffusion se poursuit et la démarche reste la même, les Amis de la Terre organise le débat qui suit.

Cerise sur le gâteau, il y a eu des avantages collatéraux à ce projet et non des moindres : la création d’une locale à Couvin où pour la première rencontre, plus de 30 personnes sont venues (suite à la projection qui avait réuni 80 personnes quelques jours avant).

C’est Robin Guns qui m’a raconté leur aventure et ce qui m’intéressait aussi dans ma rencontre avec lui, c’était de savoir ce qu’il en avait retiré pour lui. La réponse est simple, franche et directe : «  de la confiance en moi, une énergie positive, d’avoir participer à un projet novateur. C’est un projet qui nous donnait de l’énergie. J’ai aimé être sur le terrain, rencontrer des gens et échanger avec eux sur un sujet qui est important pour moi. Et puis, ce que j’en retire c’est de comprendre que le bonheur est puissant. Tu sais, Véronique, quand on fait les choses sans vouloir convaincre, en apportant du plaisir, c’est plus puissant que l’argument.  »

Restons sur cette belle parole. Merci Robin.
Bande annonce ici.




 
Dans la même rubrique
Soutiens