La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Rendez-vous le 22 mars pour une AG pas ordinaire !
Marie Cors  •  20 février 2014

-
S’associer. S’allier. Participer. Voici trois termes qui, pour moi, donnent du sens à cet événement annuel auquel on participe (dans le meilleur des cas) sans plus réfléchir : l’assemblée générale.

Prenons 5 minutes pour choisir l’implication active et donner du sens à notre appartenance à un mouvement récemment salué par le parlement wallon dans les termes (1) suivants :

« Nous voulons peut-être, d’entrée de jeu, souligner ce travail fourni par ces associations. C’est un travail important. Je crois que l’on peut mesurer qu’il est souvent sérieux, qu’il est surtout précieux pour nos institutions. » (2)

« Sur le fond, le groupe socialiste considère, évidemment, que le secteur associatif est indispensable au bon fonctionnement de la démocratie. Les associations, leurs bénévoles, leurs salariés sont les acteurs indispensables de la vie en société. Bien souvent, ils assurent bon nombre de missions, de services publics, par délégation. » (3)

(…) « quel plaisir de pouvoir intervenir sur ce texte qui confirme la place de plus en plus importante prise par les associations environnementales dans la société civile. Pendant longtemps, elles ont porté seules la sensibilisation aux enjeux environnementaux, aujourd’hui reconnus comme des défis de société. Leurs actions et animations ont contribué à la dynamique de notre démocratie, poussant citoyens et monde politique à prendre de plus en plus en compte les préoccupations environnementales dans leurs choix quotidiens et stratégiques. » (4)

« Le travail associatif de manière générale, et non seulement dans le secteur environnemental, doit être soutenu et valorisé. Leur apport dans les débats de société et leur action sur le terrain sont un atout indéniable et indispensable. Nous ne pouvons nier que leur expertise, leurs critiques exprimées, notamment dans divers organes consultatifs de la Région wallonne, assurent un sain débat démocratique. » (5)

En un mot, bloquez la matinée du samedi 22 mars dans vos agendas et inscrivez vous à l’aide du formulaire ci-dessous pour vivre cette appartenance à une fédération d’associations environnementales et continuer, ensemble, à alimenter la société de nos visions : un avenir où l’environnement préservé contribue à assurer le bien-être de chacun.

(1) Extraits du compte-rendu avancé de la séance du parlement wallon du 22 janvier dernier, lors de laquelle était analysé le projet de décret de reconnaissance et au subventionnement structurel des associations environnementales.
(2) M. Dodrimont (MR)
(3) M. Bayet (PS)
(4) M. Desgain (Ecolo)
(5) Mme Moucheron (cdH)




 
Dans la même rubrique
Soutiens