La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Le TTIP est un accord hautement toxique pour notre santé
Alain Geerts  •  9 janvier 2015  •  Alimentation  •  Pollution agricole  •  Santé environnement

-

Nous expliquions sur notre site, il y a 3 mois, que le projet d’accord de libre-échange transatlantique (TTIP) avec les Etats-Unis était à juste titre décrié par les organisations de protection de la santé et de l’environnement et ce, sur base d’un document « confidentiel » qui démontre que les inquiétudes relatives à l’affaiblissement des législations en matière de substances chimiques sont loin d’être infondées… Ce document publié par CIEL, ClientEarth et NRDC analysent le contenu d’un texte relatif au TTIP de la Commission Européenne et démontre que celui-ci suit de bien trop près les recommandations du secteur de la chimie – et traduit indéniablement sa volonté de réduire les différences règlementaires entre les USA et l’UE, au profit de la législation la plus laxiste.

Le site français journaldelenvironnement.net renforce encore la suspicion légitime du monde associatif sur base de documents de négociation issus de la Commission européenne et d’un rapport du même CIEL publié ce mercredi 7 janvier et relatif à la présence de pesticides dans les aliments.

De manière inquiétante, on apprend que l’UE propose aux Etats-Unis que « les tolérances et les limites maximales de résidus (LMR) adoptées par la commission du Codex Alimentarius soient appliquées par les deux parties après l’entrée en vigueur de l’accord, sans délai excessif ».

Or, souligne le journaledelenvironnement.net, les limites fixées par le Codex Alimentarius, programme sous l’égide de l’ONU, sont le plus souvent supérieures à celles en vigueur dans l’UE, ce qui ne serait pas étonnant vu que le Codex serait « sous influence des Etats-Unis et du lobby industriel ».

Dès lors, que va-t-il se passer pour les 82 pesticides interdits dans l’UE, mais autorisés aux Etats-Unis ? Pour CIEL, « l’approche prônée par l’industrie des pesticides conduirait à réintroduire ces substances dans l’UE, malgré les nombreuses preuves que ces risques ne peuvent être prédits ou contrôlés, et que l’exposition devrait ainsi être limitée ». Bref, il s’agit d’un véritable recul en matière de protection de la santé de la population et d’une véritable avancée pour l’industrie chimique qui verra son bénéfice pourtant déjà conséquent augmenter de manière substantielle.

Quand on vous disait que le TTIP est un accord hautement toxique mais très juteux !!

Voir aussi : TAFTA et pesticides : vers la régression




 
Près de chez vous
inscrire votre événement
Soutiens