La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Un nouveau labellisé ”Clé Verte” à Bruxelles ainsi que 12 renouvellements
8 juillet 2015  •  Tourisme vert

-
L’écolabel international « Clé Verte » distinguant les établissements touristiques pour leurs performances environnementales vient de révéler sa nouvelle promotion pour Bruxelles : l’hôtel NH du Grand Sablon est le nouveau promu tandis que les 12 établissements dont la labellisation arrivait à échéance ont à nouveau obtenu le précieux label. Au total, la Région de Bruxelles-Capitale compte désormais 29 labellisés (19 % des chambres d’hôtel reconnues par la Cocof et 80 % de la capacité en auberges de jeunesse).


Les établissements qui se lancent dans la démarche Clé Verte veulent réduire l’impact environnemental de leur activité et se démarquer sur un marché concurrentiel. Tels sont les premiers résultats d’une enquête récente réalisée auprès de plus de 250 établissements labellisés en France, en Belgique francophone et au Maroc. L’inclusion de ce label de qualité dans le système des éco-chèques (ou Eco Pass), depuis le 1er juin 2015, constitue un levier de plus pour atteindre cet objectif.

Pour rappel, la Clé Verte - ou Green Key en anglais - est un écolabel international basé sur des performances précises à atteindre, neutre et indépendant, destiné aux établissements touristiques. Créé en 1994 et géré au niveau international par une association sans but lucratif (la FEE - Fondation pour l’éducation à l’environnement), il récompense désormais près de 2.400 structures dans 49 pays. En Région de Bruxelles-Capitale, la mise en œuvre du label est réalisée par la Fédération Inter-Environnement Wallonie (IEW) en collaboration avec différents partenaires, dont Wallonie-Bruxelles Tourisme, VISITBRUSSELS, Brussels Hotels Association et Brussels Special Venues [1].

Vous trouverez ci-dessous la description du nouveau labellisé et des établissements ayant renouvelé leur labellisation.

Le nouveau labellisé est :

L’hôtel NH Brussels du Grand Sablon, 2-4 rue Bondenbroek, 1000 BRUXELLES
Outre sa conformité par rapport aux critères impératifs Clé Verte, cet hôtel prestigieux de 196 chambres, situé au centre de Bruxelles se distingue notamment par :
- le contrôle et la réduction de ses consommations d’eau : compteurs d’eau séparés, faible débit des douches et des robinets, utilisation de chiffons en micro-fibres pour réduire l’utilisation d’eau et de produits chimiques lors du nettoyage ;
- ses diverses mesures en matière d’énergie : utilisation d’énergie renouvelable, nombre élevé d’ampoules économiques, système de ventilation éco-performant, isolation des tuyaux d’approvisionnement en eau chaude ;
- ses mesures en matière de prévention des déchets, et notamment le fait de fournir de l’eau du robinet aux clients ;
- l’alimentation durable et les menus végétariens proposés aux clients ;
- ) la communication environnementale, notamment au niveau de la promotion d’ « éco-meetings » ;
- ses démarches en matière de responsabilité sociétale (formation en « Diversité »).

Les labellisés ayant renouvelé leur labellisation mi-2015 :

- Le B&B Chambre Chocolat
- L’Auberge des 3 Fontaines
- L’Auberge de Jeunesse de Bruxelles-Génération Europe
- Le Diamant Brussels Conference & Business Centre
- L’hôtel Le Plaza Brussels
- L’hôtel Stanhope
- L’hôtel Dolce La Hulpe Brussels
- L’hôtel Hilton Brussels Grand Place
- L’hôtel Hilton Brussels City
- L’hôtel NH Stephanie
- L’hôtel Radisson Blu Royal
- L’hôtel Radisson Blu EU

Plus d’infos ? Marie Spaey (IEW) : 0472 / 33 07 97 ou www.cleverte.be


[1Le label est décerné annuellement, à l’issue de procédures strictes de contrôle et d’une évaluation des dossiers en Jury. Pour obtenir le label, les candidats doivent se conformer à une série de critères impératifs et doivent obtenir 30 % des points possibles sur les critères optionnels. Pour conserver le label, ils doivent s’améliorer d’année en année et prouver leurs nouvelles « performances » en matière d’environnement.
Les critères d’attribution du label concernent une dizaine de thématiques au niveau desquelles les structures touristiques peuvent limiter leur impact environnemental. Ainsi les candidats au label doivent réduire leur consommation d’énergie, d’eau, leur production de déchets, assurer le tri sélectif des déchets, promouvoir une mobilité plus durable et les énergies renouvelables, servir un certain pourcentage d’alimentation durable à leurs clients, acheter des produits écolabellisés, prendre des mesures en faveur de la biodiversité, etc. Plusieurs critères ont trait, également, à l’information et la sensibilisation du personnel et des clients.



 
Voir aussi
Dans la même rubrique
Soutiens