La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Vos neurones vont (sur)chauffer !
Véronique Hollander  •  17 octobre 2013

-
Au menu : consultation pour le prochain Plan Wallon air-climat-énergie, invitations aux conférences sur le système bancaire et aux mardis du territoire, et last but not least, deux informations de taille : notre position agriculture durable et les résultats du sondage "Wallons et Bruxellois face à l’environnement". Bonne lecture

Plan Wallon Air-Climat-Energie ( Plan ACE ) : vous êtes consultés… - par Gaëlle Warnant

Le nouveau Plan wallon Air-Climat –Énergie sera prochainement soumis à la consultation des conseils d’avis (CWEDD) et des citoyens (via une enquête publique). Son importance est de taille puisque c’est lui qui établit toutes les mesures que la Wallonie devra mettre en œuvre pour lutter contre les changements climatiques et s’y adapter. Tous les secteurs sont donc concernés : la production et la consommation d’énergie, les transports, l’agriculture… secteurs vitaux pour notre société, ils n’en sont pas moins générateurs d’émissions de gaz à effet de serre et de pollution de l’air.
Afin que l’engagement de la Wallonie à réduire drastiquement ses émissions de gaz à effet de serre ne reste pas lettre morte, le plan ACE doit proposer des mesures concrètes, efficientes et ambitieuses. Nous avons un rôle à y jouer, d’une part en préparant nos arguments pour les conseils d’avis, d’autre part en participant, chacun à l’enquête publique.
Afin d’élaborer notre avis sur ce projet de plan, nous vous invitons à deux séances de travail :

  • 1ère séance : le mercredi 23 octobre 2013, de 9h à 12h30 à Mundo-n, salle Yangsté
    Cette première rencontre nous permettra, après une introduction générale, de travailler en sous-groupes pour analyser les objectifs et mesures sectoriels proposés par le plan. Les sous-groupes seront : groupe 1 : Énergie (production d’électricité et distribution de gaz naturel), secteur industriel, secteur tertiaire, secteur résidentiel / Groupe 2 : Mobilité et qualité de l’air / Groupe 3 : Secteurs agricoles et forestiers, traitement des déchets, adaptation au changement climatique
  • 2ème séance : le jeudi 7 novembre 2013, de 18h à 21h à Mundo-Namur, salle Houyoux
    Cette seconde rencontre aura pour but de faire la synthèse des travaux des groupes, d’y apporter les commentaires et remarques de chacun et d’aborder des thèmes plus transversaux.
    Merci de vous inscrire auprès de Julie Debruyne j.debruyne@iew.be en indiquant le groupe de travail auquel vous voulez participer.
    (1) Le nouveau Plan wallon Air-Climat –Énergie est une fusion entre le Plan Air-Climat et le Plan pour la Maîtrise Durable de l’Énergie

Cycle d’ateliers « Banques d’aujourd’hui et banques de demain - par Jean-Denis Ghysens

Le système bancaire rempli un rôle stratégique dans les économies contemporaines car il remplit deux fonctions conjointes : (1) il assure le financement de l’économie par le crédit, et (2) crée de la monnaie à l’occasion des opérations de crédit. Les banques sont organisées en « systèmes » - d’où le terme de « système bancaire » - car elles entretiennent des relations étroites entre elles afin de faire circuler l’argent et les moyens de paiement dans l’économie. Par ailleurs, les systèmes bancaires sont contrôlés et refinancés par les banques centrales qui jouent le rôle de « prêteur en dernier ressort » des banques.

La crise financière récente a montré les limites du système bancaire actuel et les conséquences économique, sociale et environnementale de cette crise. Face à cette crise systémique, les gouvernements ont imposé de nouvelles réglementations aux institutions financières. Elles restent malheureusement encore insuffisantes pour réguler efficacement les banques et les comportements des banquiers n’ont pas changé suite à la crise.

Étant donné l’importance majeure des systèmes bancaires dans notre société, il est important de comprendre leur fonctionnement, les dérives qui nous ont conduit à la crise que nous traversons encore, et enfin les alternatives qui existent aux banques commerciales classiques.

Inter-Environnement Wallonie et le réseau Financité ont le plaisir de vous inviter à un cycle d’ateliers qui répondra aux grandes questions que vous vous posez à propos des banques.
« Banques d’aujourd’hui et de demain » est un cycle de trois animations :

  • le 24/10 « Une banque à quoi ça sert »
  • le 07/11 « Les dérives bancaires »
  • le 21/11 « les alternatives face aux banques commerciales »
    Les ateliers se tiendront de 18h30 à 20h30 dans les locaux de Mundo-N, Rue Nanon 98 à 5000 Namur.
    L’inscription est gratuite mais obligatoire. Pour s’inscrire ou pour plus d’informations à propos de cet évènement, envoyez un mail à formation@financite.be ou téléphonez au 02/340.08.72.

Sondage - « Wallons et Bruxellois face à l’environnement » - par Céline Tellier

« Wallons et Bruxellois face à l’environnement », voilà le thème du récent sondage réalisé par Dedicated à la demande d’IEW. 4 ans après le dernière Baromètre sur l’opinion des Belges sur les enjeux environnementaux (Le Soir, 2009), il était utile de refaire un point sur la question. Qu’est-ce qui préoccupent les Belges francophones de façon générale et en matière d’environnement, quel est leur regard sur les thématiques mobilité et aménagement du territoire et comment appréhendent-ils le concept de « Ville 30 » ? Tels sont les trois chapitres de questions qui furent soumis à l’avis des 1 203 personnes sondées.

Tout au long de la semaine du 23 au 27 septembre, la Fédération a analysé en détail le contenu de ces résultats, égrenant sur son site web les principaux résultats du sondage. Vous pourrez en prendre connaissance ici.

Il est temps, désormais, pour la Fédération et ses associations-membres, de s’approprier ces résultats pour entamer une réflexion plus approfondie sur les priorités à soutenir, les nécessaires sensibilisations à mener et l’intégration de certains enseignements pour organiser au mieux les activités à venir.

Code wallon de l’agriculture - par Laurence de Callataÿ et Lionel Delvaux

Le ministre de l’agriculture, Carlo Di Antonio, élabore le premier Code Wallon de l’Agriculture. Ce code est un texte d’orientation de l’agriculture wallonne pour les années à venir.
La consultation des acteurs a été organisée par le Ministre, ce qui nous a permis de remettre plusieurs avis co-signés par un ensemble d’associations.
La Fédération s’est investie dès la consultation des citoyens et des agriculteurs organisée par le Ministre en décembre 2012 et janvier 2013 afin d’apporter une contribution constructive pour l’élaboration de ce texte d’orientation de notre agriculture. Associations 21 en concertation avec ses membres, dont IEW, a répondu à la consultation publique du Ministre en janvier 2013.
La fédération a coordonné ensuite les avis d’un ensemble d’associations. Nous avons ainsi remis un second avis en mars 2013 co-signé par Nature & Progrès, la Plate-Forme Souveraineté Alimentaire, Associations 21 et IEW.
Nous avons reçu le projet de décret (le texte du Code) en mai 2013 et remis un troisième avis co-signé par les associations auxquelles s’est rajouté la FUGEA.
Ce projet de décret suit maintenant son parcours, il a été discuté une première fois en gouvernement en juillet. Un texte remanié en est sorti et nous avons été consultés officiellement sur celui-ci. C’est ainsi que nous avons élaboré un 4ème avis également co-signé par les organisations citées et par l’Action Chrétienne Rurale des Femmes.
La position de la Fédération « Repenser notre agriculture et notre alimentation », que vous avez reçue via la nIEWs d’IEW le 26 septembre dernier, nous a nourris pour la remise de ces avis.
Il nous semble que le Code a positivement évolué. Nous nous réjouissons que des éléments essentiels pour les associations aient été intégrés tels que :

  • une plus grande prise en compte des enjeux environnementaux ;
  • l’autonomie des agriculteurs en termes de production, transformation et commercialisation ;
  • la place des consommateurs et, dans une moindre mesure, la place des associations de défense de l’environnement dans la consultation et dans l’élaboration des politiques agricoles ;
  • une définition précise et intéressante du point de vue environnemental de l’agriculture écologiquement intensive en tant que mode de production ;
  • l’ancrage de l’article 1er dans le droit fondamental à l’alimentation ;
  • l’intégration d’une section sur l’observatoire du foncier ;
  • la gestion de l’érosion et des sols à l’échelle des exploitations.
    Nous sommes à votre disposition pour toute question que vous auriez à ce sujet.

Les mardis du territoire : encore 2 conférences à venir ! - par Benjamin Assouad

  • Financement général des communes : quel impact pour le décideur communal ? avecJean-François Husson, économiste, Centre de Recherche en Action publique, Intégration et Gouvernance (CRAIG), le mardi 5 novembre 2013
    Le financement général des communes repose essentiellement sur le Fonds des communes, qui constitue de 20 à 25% de leurs recettes. Sa répartition tient compte de la population mais aussi d’autres critères, notamment fiscaux, qui peuvent influencer le comportement des communes.
  • PRDD, le document suprême de la planologie bruxelloise, et ses liens avec les autres régions avec Benoît Périlleux, aménageur et urbaniste en Région de Bruxelles-Capitale, le mardi 19 novembre 2013
    PRDD et SDER, le PRDD wallon, ont suivi à peu près le même processus de révision. Pourtant que sait-on en Wallonie du PRDD ? Quels sont ses liens avec le SDER ? Dans un contexte où la communauté urbaine de Bruxelles est une réalité de plus en plus plébiscitée et qu’on parle de plus en plus d’un forum informel des trois ministres régionaux de l’aménagement du territoire, les collaborations entre les planifications stratégiques bruxelloise et wallonne semblent devenir une question essentielle.

Toutes les conférences se déroulent entre 12 et 14h à Mundo-Namur, salle Okavango. Réservation souhaitée auprès de info@iew.be




 
Dans la même rubrique
Soutiens