La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Work (toujours) in progress
Véronique Hollander  •  27 janvier 2015

-

Fédération
Mobilité et Aménagement du territoire
Énergie - Économie
Nature - Agriculture - Ressources - Santé
Campagnes

Fédération

Jetez l’ancre, nous touchons terre !
Débordés de dossiers régionaux, nous avons peu à peu délaissé le soutien aux cas locaux, quasi sans nous en rendre compte. Du coup, nous sommes parfois déconnectés des réalités de terrain. Être présent auprès de nos associations membres dans le cadre de leurs problématiques locales et des projets qui surgissent est donc une résolution, que dis-je, une détermination que nous mettons en œuvre dès aujourd’hui. Une résolution qui s’accompagne aussi de choix, parfois douloureux, de ne plus suivre certains sujets pourtant passionnants. Tiens, d’ailleurs, rejoignez-nous donc lors de l’AG le 21 mars pour donner votre avis sur le programme d’activités 2015. En gardant à l’esprit que nous ne pourrons pas tout faire…
Pour les cas locaux, ce que nous vous proposons est un soutien, un accompagnement pour, par exemple, vous aider à explorer le fond d’un dossier et ses impacts environnementaux, répondre à une enquête publique, vous accompagner dans la mobilisation citoyenne ou la stratégie politique… bref du « sur mesure » en fonction de vos besoins, de nos connaissances et de nos compétences.
Nous tenterons également de tirer des leçons de ces différentes réalités de terrain et nous proposerons des rencontres entre les différentes associations pour que, collectivement, nous fassions des propositions qui pourraient améliorer le cadre législatif ou sa mise en œuvre.

Réunions d’informations préalables : les RIP de leurs petits noms

Vous trouvez toutes les annonces de RIP sur notre site. Nous vous encourageons à les consulter régulièrement, elles sont mises à jour dès que nous avons les informations nécessaires.

JOKER toujours à votre service
Vous souhaitez un soutien en gestion de projet, une formation « aux freins et leviers aux changements d’attitudes », un soutien à la compréhension d’enjeux environnementaux, à l’évaluation de projets… prenez contact avec Véronique (v.hollander@iew.be). C’est un service gratuit pour nos membres.
NOUVEAU  : « cibler son public »… Toutes les informations ici.

Décret financement des associations
Le décret associatif est entré en vigueur ce 1er janvier, les associations environnementales qui le souhaitent peuvent déposer leur demande de reconnaissance auprès de l’administration pour le 31 mars au plus tard.
Inter-Environnement et le Réseau Idées organisent conjointement deux réunions d’informations en présence de représentant(s) de l’administration, le 5 février prochain de 10h à 12h et de 19h à 21h. Les deux rencontres ont le même objet, choisissez celle qui vous convient. Nous vous remercions de vous inscrire auprès de Véronique (v.hollander@iew.be ou 081 390 780).
Nous avons besoin de vous pour être reconnu comme Fédération et poursuivre nos missions.

Mobilité et Aménagement du territoire

Mon train, ma liberté. Des horaires de train par et pour vous !
Depuis le mois de décembre, un projet ambitieux, participatif, qui concerne tous les navetteurs, a pointé le bout de son nez chez IEW et sur la plateforme de financement participatif KissKissBankBank. Ce projet est porté par Céline Tellier et Juliette Walckiers.
Elles ont décidé de plancher sur un horaire de train idéal, attractif, pensé en cohérence avec le terrain et les besoins de la population. Une vision rail à long terme (horizon 2030) qui permette d’envisager, notamment, une fréquence à la demi-heure comme service de base, avec des trains au minimum de 6h à 22h partout, week-end compris ! Et des correspondances assurées ! Bref, un horaire qui donne envie de prendre le train plutôt que de se farcir les bouchons - en polluant la planète en passant !
Pourquoi on vous en parle ?
Parce qu’on a besoin de vous ! Pour réussir à organiser ces « Soirées Rail », qui seront les plateformes de rencontres et débats citoyens sur l’avenir du rail, nous avons besoin de récolter 10.000 € d’ici le 5 mars. Nous avons actuellement déjà atteint les 20% et nous avons encore du chemin à faire.
10.000 €… c’est beaucoup pensez-vous... Et bien non, l’objectif est d’y arriver grâce à de nombreuses petites et moyennes donations. Vous pouvez nous versez entre 10 et 500 €, à titre personnel, au nom de votre entreprise, etc. Et en échange, en plus de nombreux remerciements, nous vous offrons de belles contreparties ! Des places pour un match d’impro, une balade en train à vapeur pour deux adultes et deux enfants, une nuitée dans un hôtel labellisé clé verte (quatre ou cinq étoiles), une soirée rail personnalisée pour votre entreprise, votre bureau de consultance ou votre administration, et d’autres choses encore !
Si la collecte n’aboutit pas, vous serez remboursés à 100%, et si elle réussit, vous ferez partie d’une belle histoire ! Vous verrez le doux sentiment que l’on ressent lorsqu’on devient « KissBanker » !
Alors venez et rejoignez-nous ! Faites une donation ou partagez notre projet, merci !

Énergie - Économie

IEW était présent au Sommet de Lima sur le climat en décembre.
Après le coup d’éclat de Varsovie, fin 2013, où les associations s’étaient retirées du processus en fin de parcours pour dénoncer l’absence d’ambition politique dans la lutte contre le réchauffement climatique, les conclusions de Lima, fin 2014, auront donné lieu à des débats importants au sein des ONG sur la posture à tenir. Entre celles qui estiment que le processus multilatéral de l’ONU est un échec, et qu’il faut le dénoncer comme tel, et d’autres qui estiment que l’accord obtenu mérite des critiques sévères pour sa faiblesse, mais qu’on ne peut se permettre de « casser l’outil » des négociations internationales, la différence d’analyse était palpable.

On pourrait conclure avec une pointe d’ironie : la difficulté des ONG internationales à se mettre d’accord pour communiquer sur les conclusions de Lima n’est-elle pas bien peu de chose face à la difficulté des états qui doivent se mettre d’accord sur des mesures qui devraient changer radicalement nos sociétés... ?

Voir aussi notre analyse : Lima : diplomatie et climat

Workshop Bioénergies – 12 février 2015, Bruxelles

Parmi les énergies renouvelables qui doivent composer notre mix énergétique actuel et futur, la biomasse-énergie occupe une place particulière. De nature variée et répartie sur toute la surface du globe, c’est une énergie stockable, valorisable par différentes voies et qui procure de l’énergie sous différents vecteurs (chaleur, électricité, carburants pour le transport). Elle peut également pallier l’intermittence d’autres énergies renouvelables. Pour tous ces atouts, la biomasse énergie a indéniablement un rôle à jouer dans le cadre de la transition énergétique.
Cependant, une série de questions se posent quant au caractère durable de sa production, de son exploitation et de sa valorisation. Risque d’augmentation des émissions de gaz à effet de serre, déforestation, perte de biodiversité, volatilité des prix des denrées alimentaires… les nombreuses conséquences négatives d’un recours plus intense à la biomasse doivent inciter à la prudence. De plus, une compétition entre les différents usages de la biomasse crée des tensions entre secteurs.

Comment envisager un recours accru à la biomasse énergie tout en développant une stratégie d’utilisation efficiente des ressources ? Quels sont les pistes et outils à mettre en œuvre pour garantir la durabilité de la biomasse ?…

IEW organise une journée de réflexion sur le thème des bioénergies le 12 février 2015. Ce workshop s’attachera à donner la parole aux différents acteurs du domaine des bioénergies, à croiser les visions et à dégager des pistes qui permettraient de lever les freins exprimés par les participants.

Ce workshop est organisé en collaboration avec le BEE et BirdLife Europe.
Info et inscription ICI.

Nature - Agriculture - Ressources - Santé

L’associatif actif pour une autre économie
En 2015, IEW a choisi d’orienter davantage son travail de Référent Circuits courts vers vous, les associations. Rappelez-vous, en décembre 2013, dans ce même Lien, nous vous annoncions la naissance du « Centre de Référence Circuits courts » auquel IEW participait.
A côté des missions réalisées par et avec nos partenaires (SAW-B, Diversiferm, UCM et ASE) auprès des professionnels des circuits courts, nous souhaitons mettre en avant le rôle des associations.
En effet, ce n’est pas uniquement du ressort des agriculteurs ou d’entrepreneurs innovants de créer une économie plus locale et avec plus de liens. Les associations ont aussi un rôle à jouer, par leurs actions de sensibilisation, de dynamisation locale, de mise en réseau, de lobby (communal, régional, etc.), de participations au sein des GAL, des Parcs Naturels, etc. Ce rôle semble de plus en plus reconnu, notamment par notre présence au sein du « Centre de Référence Circuits courts ».
Cette année, IEW va initier une dynamique d’échange autour de cette thématique. Pour commencer, nous réalisons une enquête afin d’avoir une idée plus précise de tout ce que vous faites déjà concrètement sur le sujet (voir rubrique mobilisation du mois, de ce lien). Ensuite, après avoir rencontré certains d’entre vous pour mieux comprendre vos actions, nous réaliserons un vade mecum qui reprendra des bonnes pratiques et pistes d’actions pour favoriser une économie plus locale. Ce vade mecum sera un bon prétexte pour organiser des rencontres associatives pour échanger sur le sujet, entendre des témoignages, s’interroger sur les actions que vous voudriez mettre en place, etc. En quelques mots, prendre une réelle place à côté du monde économique pour soutenir une transition en marche.
Toutes les informations auprès d’Estelle (e.fierens@iew.be)

Empreinte écologique : utiliser le rire pour éveiller les consciences .
Ce nouveau projet porté par la fédération a pour objectif de réaffirmer l’importance de l’empreinte écologique comme indicateur alternatif au PIB à prendre en compte dans les politiques publiques.
Lors d’un débat mené il y a quelques mois au Parlement wallon, certains députés semblaient remettre en cause la légitimité de cet indicateur. Or, pour IEW, l’Empreinte écologique reste un outil d’information et de sensibilisation tout à fait pertinent qu’il convient de défendre.
Afin d’attirer l’attention des politiques et des citoyens sur l’importance de limiter l’impact de nos activités sur l’écosystème terrestre, nous avons décidé de communiquer avec humour sur la problématique. Faire rire afin de « dédramatiser » l’enjeu et susciter l’envie de changer.
Six capsules vidéo décalées seront réalisées sur les différents aspects de l’empreinte écologique (urbanisation du sol, émissions de gaz à effet de serre, exploitations agricole et forestière, etc.). Elles mettront en évidence l’absurdité de certains de nos comportements quotidiens qui conduisent la Belgique à être aujourd’hui le cinquième pays du monde présentant l’empreinte écologique la plus élevée par habitant !
Pour rappel, si chaque personne dans le monde avait le même mode de vie qu’un Belge, nous aurions besoin de 4.3 planètes !
Un événement de lancement de la campagne sera organisé à l’occasion de l’Overshootday.
Ce projet sera financé par le Crowfunding (financement participatif), via la plateforme Kiss kiss Bank Bank. Nous comptons sur votre soutien futur !
Toutes les informations auprès de Virginie (v.hess@iew.be)

Campagnes

IEW, le crowdfunding et vous, c’est reparti !
Depuis fin novembre, 13 nouvelles associations ont lancé leur collecte en crowdfunding sur le site de KissKissBankBank (KKBB), avec le soutien d’IEW. Et elles ont besoin de vous pour réussir leurs collectes et réaliser leurs projets ! Ces projets ont une vocation environnementale, mais aussi sociétale et touchent de très nombreux publics : les élèves, les agriculteurs, les fins gourmets qui veulent redécouvrir les produits locaux de notre terroir belge, les citoyens qui produisent leur propre énergie verte, les passionnés de marche et de sentiers... Vous et nous !
La première édition de crowdfunding soutenue par IEW fut un beau succès, avec 80% de projets financés, plus de 54.000 € collectés et 900 donateurs sur la plateforme KKBB. Aidez-nous à faire de cette deuxième édition une pareille réussite !
Parmi les nouveaux projets, le Creaves de Namur et le Collectif Parc Léopold Namur ont déjà réussi leur collecte, et même dépassé leurs objectifs !
Mais d’autres ont encore du chemin à parcourir. Retrouverez Rescoop, Terre-en-Vue, Sentiers.be, GoodPlanet, Local Eat, et bien d’autres. Les thématiques abordées sont donc diverses, chacun peut y trouver un projet qui l’intéresse ! Urbanisme, énergies renouvelables, alimentation locale, agriculture responsable, mobilité douce, éducation, etc. Venez découvrir les projets présentés ici :
http://www.kisskissbankbank.com/fr/users/federation-inter-environnement-wallonie
Pourquoi le crowdfunding ?
Parce qu’il amène bien plus que de l’argent ! Il apporte aussi de la visibilité et de la crédibilité aux projets. Il permet de nouvelles rencontres, des échanges et des collaborations, des liens sociaux plus forts ! Et qui sait, l’obtention de fonds supplémentaires et de nouveaux investisseurs.
Accessible pour tous, les donations vont de 5 € à plus de 1000 €. Faites partie d’une belle aventure humaine et soutenez des projets à plus-value collective, pour une société plus durable ! Et pour chaque don, recevez une contrepartie : il y a des visites guidées insolites, des gourmandises, des nuits en hôtel labellisés Clé Verte, bien d’autres encore… venez les découvrir !
Ces projets ont besoin de vous pour voir le jour, participez à l’aventure, faites un don, partagez le projet, tout aide est la bienvenue !
Et si vous voulez nous présenter votre propre projet, IEW lancera le 3ème appel à projet dans le courant de 2015, n’hésitez pas à nous rejoindre !




 
Dans la même rubrique
Soutiens