10.000 signatures de soutien pour le Pacte écologique belge!

Deux semaines à peine après son lancement et alors que la phase de mobilisation active n’a pas encore été lancée, le Pacte écologique belge porté par une dizaine d’associations environnementales (Inter-Environnement Wallonie, la Fondation Nicolas Hulot Belgique, les Amis de la Terre, le WWF, Natagora, l’Apere, Groupe One, Free, Inter-Environnement Bruxelles et Greenpeace) a enregistré son 10.000ème soutien.

Cette mobilisation citoyenne doit permettre de faire de l’urgence écologique et climatique un déterminant majeur des politiques mises en ½uvre par le gouvernement issu des élections de juin prochain.

Le 21 mars dernier, les associations porteuses du Pacte écologique belge annonçaient le lancement de cette initiative en présence de Nicolas Hulot, venu leur témoigner son soutien.

Concrètement, les associations veulent interpeller les partis et les candidats aux élections législatives du 10 juin sur les politiques qu’ils mettront (ou non…) en ½uvre pour répondre à l’urgence générée par les changements climatiques en cours. Elles présenteront ainsi le 19 avril un livre proposant 36 mesures concrètes déclinées en 12 chapitres (économie, mobilité, fiscalité, énergie, santé…), partis et candidats étant alors appelés à s’engager (ou non…) sur ces mesures. Fin mai, les engagements des quatre principaux partis francophones seront rendus publiques tandis que les quatre présidents expliqueront leur position.

Deux semaines après ce lancement, plus de 10.000 personnes (auxquelles il faut ajouter plus de 250 entreprises et associations) ont déjà marqué leur soutien au Pacte écologique belge en signant sur internet (www.pacte-ecologique.be) « L’Appel à la mobilisation » demandant aux futurs élus que « les enjeux écologiques et climatiques soient inscrits en haut de l’agenda politique ».

Le recueil de signatures va se multiplier et se diversifier dans les prochaines semaines avec la diffusion de « cahiers » permettant à tout un chacun de marquer son soutien.

A l’heure où le GIEC présente un rapport alarmant sur l’impact des changements climatiques en cours, il importe que les citoyens envoient un message clair et fort à leurs futurs élus pour les inciter à ne plus retarder l’adoption des mesures radicales que la situation exige.

Dans un récent sondage (« Le Soir » du lundi 2 avril), 72% des Belges disaient penser que « le réchauffement climatique est un vrai problème qui risque de s’aggraver et dont il faut se préoccuper » ; ils étaient également 72 % à estimer que « la population belge fait peu d’efforts ou aucun effort pour lutter contre le réchauffement ». Un premier geste pour inverser la tendance consiste à mettre la pression sur le prochain gouvernement en allant soutenir le Pacte écologique belge sur www.pacte-ecologique.be!

Contacts :

Pierre Titeux, Attaché de presse Inter-Environnement Wallonie : 081.255.284 – 0479.497.656

Bernard Carton, Fondation Nicolas Hulot Belgique : 0495.244.674

Alain Geerts

Communication & Mobilité