Lancement de la Charte Ecodriving pour les auto-écoles

Lancement de la Charte Ecodriving pour les auto-écoles

Le Ministre fédéral de la Mobilité, Yves Leterme, a assisté ce mardi 29 janvier à la présentation officielle de la Charte Ecodriving pour les auto-écoles. Initiée par Inter-Environnement Wallonie (IEW), le Bond Beter Leefmilieu (BBL), le GOCA (Groupement des Sociétés agréées de contrôle automobile et du permis de conduire), Federgon-Formation Ecoles de conduite Agréées et la Vlaamse Stichting Verkeerskunde, cette Charte engage ses signataires à inculquer aux apprentis-conducteurs un style de conduite non seulement soucieux de la sécurité routière mais également économique et écologique. A ce jour, 75 auto-écoles belges (dont certaines ayant plusieurs succursales) sur 109 ont déjà apposé leur signature au bas du document.

En signant la Charte Ecodriving, une auto-école affirme sa volonté d’inculquer aux candidats conducteurs formés en son sein les principes d’une conduite conforme aux règles de sécurité routière mais également économique et respectueuse de l’environnement. Il s’agit notamment d’adapter le comportement du (futur) conducteur au potentiel technologique des moteurs modernes.
L’Ecodriving permet d’allonger la durée de vie du moteur et de réduire jusqu’à 10% la consommation de carburant, ce qui est bon à la fois pour l’environnement (moins on consomme, moins on émet de gaz à effet de serre) et pour le portefeuille.

Le Ministre fédéral de la Mobilité, Yves Leterme, était présent ce matin pour marquer son soutien à l’initiative. Il a ensuite pris place dans une voiture aux côtés d’un jeune en formation et de son instructeur afin d’expérimenter un cours d’Ecodriving dans le trafic urbain.

Parallèlement à la mise en application de cette Charte, une vaste campagne de sensibilisation à l’Ecodriving sera lancée vers les jeunes. Divers outils seront utilisés : dépliants (distribués essentiellement via les centres d’examen), cartes Boomerang, site Internet www.eco-driving.be.

Pour les partenaires impliqués dans ce projet – IEW, BBL, GOCA, Federgon et Vlaamse Stichting Verkeerskunde – l’Ecodriving ne devrait pas rester une démarche sur base volontaire mais devenir partie intégrante de la formation et de l’examen de conduite.

Contacts :

 Pierre Titeux

 Pierre Courbe

Fermer le menu