Mobilité : halte aux idées reçues !

Mobilité : halte aux idées reçues !

Selon Wikipédia, une idée reçue est une « opinion, située entre le stéréotype, le cliché et le lieu commun (…) qui a la particularité de s’admettre aisément, pour diverses raisons :

 elle est très répandue (argumentum ad populum). On l’a d’ailleurs tous entendue au moins une fois ;

 celui qui la transmet la considère très souvent comme évidemment démontrée (évidence) ;

 elle est agréable à admettre, parce qu’elle répond (le plus souvent simplement) à une question redondante, ou gênante, ou complexe : elle aide à ne plus réfléchir et s’impose insidieusement ;

 elle peut aussi être plaisante à admettre par son caractère amusant (anecdote) qui permet de la retenir d’autant mieux »[[http://fr.wikipedia.org/wiki/Id%C3%A9e_re%C3%A7ue]].

En matière de mobilité comme dans d’autres domaines, certaines idées reçues n’empêchent pas uniquement de réfléchir, mais également d’agir. C’est pourquoi IEW s’emploie à les démonter une à une à travers ses publications, que je vous propose de (re)découvrir aujourd’hui. Vous en connaissez d’autres ? Transmettez-nous vos idées reçues (et vos arguments contradictoires) en matière de mobilité !

Le commerce a besoin des automobilistes

[Tout le monde a une voiture (ou devrait en avoir une)

 >http://www.iewonline.be/spip.php?article5877]

Le vélo, c’est dangereux !

Rien ne sert d’augmenter l’offre de transport public si la demande est faible

Le transport ferroviaire est un transport de masse

La taxe kilométrique pour les poids lourds va forcément se répercuter sur le client final

La voiture de société, c’est surtout pour les classes moyennes !

Si ma voiture consomme 3,7 litres/100 km officiellement, c’est forcément vrai !

La voiture électrique, c’est zéro gramme de CO2 !

Céline Tellier

Secrétaire générale adjointe

Fermer le menu