Action vols de nuit

Le 26 février 2004

Communiqué de presse


Action contre les vols de nuit au Parlement européen

Ce 26 février, les quatre fédérations d’environnement belges et des associations de riverains organisent une action de sensibilisation contre les vols de nuit devant le Parlement européen. En menant cette action, nous voulons appeler les parlementaires européens à signer la déclaration écrite contre les vols de nuit en Europe. Ce problème ne peut en effet être résolu qu’au niveau européen. Si la décision d’interdire les vols de nuit est prise au niveau d’un Etat-membre, les aéroports risquent de se livrer à une concurrence dont les résidents feront les frais. Si la décision est prise au niveau européen, tous les aéroports devront fonctionner de jour, éliminant ainsi tout risque de distorsion de concurrence.

Les vols de nuit génèrent de nombreux problèmes, non seulement autour de Zaventem ou des autres aéroports belges, mais également dans toute l’Europe. Ceci n’est guère étonnant quand o­n sait que nombre de problèmes de santé sont induits par les nuisances sonores des vols de nuit. Ainsi, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) met clairement en relief la relation de causalité existant entre des interruptions du sommeil nocturne et une tension artérielle trop élevée. En outre, diverses études scientifiques o­nt irréfutablement fait la preuve du fait que les vols de nuit sont responsables d’un nombre croissant: de troubles du sommeil, de problèmes de stress, de maladies cardiaques, de difficultés d’apprentissage chez les enfants et d’une plus grande irritabilité.

Considérant que plus de dix millions de personnes souffrent, en Europe, de nuisances sonores dues au trafic aérien, cinq Députés européens o­nt déposé une déclaration écrite dans laquelle la Commission européenne est invitée à présenter des propositions visant à interdire les vols de nuit en Europe. Une interdiction des vols de nuit n’est en effet possible que si elle est entreprise au niveau européen. Si des Etats-membres prennent, seuls, l’initiative d’interdire les vols de nuit, les aéroports, les compagnies aériennes et les opérateurs de courrier express vont faire jouer la concurrence entre divers Etats-membres pour déménager vers des aéroports où les vols de nuit sont autorisés. Si l’interdiction est prise au niveau européen, la loi étant la même pour tous, toutes les compagnies aériennes et les opérateurs de courrier express s’orienteront vers un fonctionnement de jour, éliminant ainsi tout risque de distorsion de concurrence.

Si la déclaration écrite est signée par plus de la moitié des députés européens (au moins 300 parlementaires), elle sera officiellement mise à l’ordre du jour du Parlement européen. Les 300 signatures doivent être rassemblées pour le 26 avril (c’est-à-dire trois mois après le dépôt de la déclaration écrite). Plusieurs associations actives autour d’aéroports européens vont interpeller leurs parlementaires et les inviter à signer cette déclaration. Pour soutenir cette initiative, nous organisons aujourd’hui une action devant le Parlement européen à Bruxelles. Nous inviterons les parlementaires européens se rendant au Parlement à signer la déclaration écrite. La même action sera entreprise dans un mois devant le Parlement européen à Strasbourg.

Par ailleurs, en automne, une pétition sera initiée au niveau européen pour demander une interdiction des vols de nuit en Europe. Le but est de rassembler au minimum un million de signatures dans les divers Etats-membres. En effet, le projet de constitution européenne prévoit la possibilité, pour les citoyens, d’inscrire eux-mêmes un point à l’agenda politique, à condition qu’au moins un million de signatures issues d’au moins huit Etats-membres soient rassemblées. Cette campagne de pétition démarrera en septembre, au moment de l’entrée en fonction de la nouvelle Commission européenne.

Pour plus d’informations:

Bond Beter Leefmilieu, Erik Grietens, 02/282.17.34, 0474/40.63.94
Inter-Environnement Bruxelles, Anne-France Rihoux, 02/223.01.01
Inter-Environnement Wallonie, Pierre Courbe, 081/25.52.80, 0477/495.418

Alain Geerts

Communication & Mobilité