Au Salon de l’auto, IEW éclaire les visiteurs sur la voiture électrique

Au Salon de l’auto, IEW éclaire les visiteurs sur la voiture électrique

Des membres d’Inter-Environnement Wallonie ont mené ce samedi, aux portes du Salon de l’auto, une action de sensibilisation aux « mythes » de la voiture électrique.
Des membres de la fédération environnementale s’affichant en hôtesses et hôtes d’accueil ont distribué aux visiteurs des cartes postales invitant celles et ceux qui envisagent l’achat d’une e-voiture à faire « un choix éclairé » en se rendant sur le site de la campagne, un site où le contenu proposé est moins promotionnel que l’internaute ne pouvait s’y attendre !

La voiture électrique est souvent présentée comme la solution idéale en vue d’une mobilité « durable ». A travers des messages simplistes, les constructeurs automobiles véhiculent l’illusion rassurante qu’il est possible de rendre le système automobile « durable » en changeant somme toute peu de choses à nos habitudes.

Inter-Environnement Wallonie a souhaité déconstruire une série de mythes entretenus autour de la voiture électrique, développer une approche nuancée de ses apports et replacer le débat dans une vision large de la mobilité. Tel est l’objet de la campagne « Changez de mobilité » articulée autour de trois clips vidéo didactiques et du site changezdemobilité.be.

Il ne s’agit pas de nier que le véhicule électrique présente des avantages : pas d’émissions locales de polluants qui affectent la santé humaine, pas de bruit aux vitesses faibles, une compatibilité avec toutes les sources d’énergie primaire…

Cependant, il importe de garder la tête froide : la voiture électrique reste avant tout une voiture et n’apporte aucune réponse à la plupart des incidences néfastes d’un système de mobilité centré sur l’automobile individuelle (accidents, encombrement de l’espace public, sédentarisation, épuisement de ressources naturelles, déchets, impacts des infrastructures sur la biodiversité, iniquité sociale…). De plus, si elle apporte un élément de réponse à la raréfaction des réserves de pétrole, elle engendre une nouvelle forme de dépendance à d’autres matières premières, au premier rang desquelles le lithium et les terres rares dont l’exploitation à grande échelle pose de nombreuses questions (enjeux géostratégiques, impacts sur les populations locales et les écosystèmes) totalement négligées.

Ce sont ces réalités qu’IEW a voulu rappeler aux visiteurs du Salon et, par-delà, à tous les automobilistes qui envisageraient le passage au moteur électrique comme un geste fort pour l’environnement.

Contact :
Pierre Titeux, Attaché de presse : 081.390.757 – 0479.497.656

Visitez le site de l’action : www.changezdemobilite.be