Benjamin Assouad

Benjamin Assouad

« Maîtriser les enjeux et mettre le plaidoyer au service de la cause environnementale »

Le Corbusier, un urbanisme inspiré par les totalitarismes : une découverte, vraiment ?

Il est parfois d’étranges polémiques. Celle qui s’est abattue sur Le Corbusier ce printemps 2015 en est. Mais : qu’est-ce que le grand public – voire le petit public – comprend vraiment à l’architecture et à l’urbanisme ? Les liens entre idéologies politiques et tracés urbanistiques et architecturaux sont-ils, à ce point, opaques ? Un modèle urbanistique ne s’accommode-t-il pas naturellement davantage de certains modèles de pensée plutôt que d’autres ? Retour sur la polémique et questionnement de l’architecture et l’urbanisme du Corbusier.

Vers une politique de la ville wallonne ?

Depuis plusieurs années, et souvent sans trop savoir ce que cela signifie réellement, la politique de la ville est à la mode en Wallonie : que ce soit à la faveur du recentrage de l’urbanisation devenu un enjeu majeur pour beaucoup, à la faveur d’un marketing territorial belge et européen qui laisse souvent les villes wallonnes sur la touche, ou encore à la faveur de la régionalisation d’une politique fédérale historique et bien dotée, la Politique Fédérale des Grandes Villes. Tour d’horizon.

Quand le territoire européen souffre, c’est l’environnement qui trinque

Les constats du rapport 2015 de l’Agence Européenne pour l’Environnement ne sont pas bons. L’état de l’environnement européen se dégrade toujours plus, année après année. Et ceci, malgré un arsenal fourni de politiques environnementales, qui, certes, limitent les dégâts, mais sont loin d’enrayer la dégradation de la situation. Dans cet état des lieux des plus sombres, l’aménagement du territoire semble jouer un rôle premier. Une réalité des plus embarrassantes, quand on sait que l’Union Européenne n’est pas compétente dans cette matière clé.

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger

Fermer le menu