Virginie Hess

Virginie Hess

Nos motivations profondes à protéger la nature

Durant l'année 2012, les associations naturalistes de la Fédération ont travaillé collectivement à l'élaboration d'une vision commune de la protection de la nature. Ce processus leur a permis d'échanger leurs points de vue et interrogations sur la question et de mettre en évidence les points de convergences et de divergences de leurs approches respectives. Outre les synergies développées, ces échanges furent l'occasion d'aborder certaines questions fondamentales qui ont fait l'objet de débats passionnants et passionnés. En voici quelques extraits.

Ondes électromagnétiques et santé : le point en Wallonie

La Déclaration de Politique Régionale (DPR) élaborée par la nouvelle majorité wallonne en 2009 promettait une meilleure prise en compte du principe de précaution en matière de risques liés à l’exposition du public aux ondes électromagnétiques. Trois ans après, qu'en est-il de la concrétisation de ces bonnes intentions ?

Hommage aux « Citoyens-sentinelles » des paysages wallons

La Convention européenne, ratifiée par la Wallonie en 2001 définit le paysage comme « une partie de territoire telle que perçue par les populations dont le caractère résulte de l’action de facteurs naturels et/ou de l’action humaine et de leurs interrelations ». Mais comment les citoyens wallons vivent-ils, ressentent-ils effectivement ces mutations paysagères parfois brutales, parfois légères, qui bouleversent la signification des lieux de vie en modifiant leur matérialité, leurs fonctions, leur identité ?

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger

Fermer le menu