Ce samedi, goûtez au(x) plaisir(s) d’une nuit « noir de noir »

« La nuit, la lumière… nuit ! » : tel pourrait être le slogan de la Nuit de l’Obscurité organisée par la Fédération. L’événement en sera cette année à sa quatrième édition avec une nuit du 15 au 16 octobre marquée par des dizaines d’activités ludiques ou didactiques attirant l’attention sur les conséquences environnementales de la pollution lumineuse ainsi que sur le coût énergétique de ce recours excessif à l’éclairage artificiel.

On parle de pollution lumineuse lorsque les éclairages artificiels sont à ce point présents qu’ils nuisent à l’obscurité normale et souhaitable. Cette nuisance trop méconnue perturbe gravement les espèces nocturnes et peut avoir des effets dramatiques sur diverses populations d’insectes, papillons, chauve-souris, batraciens, oiseaux migrateurs. Elle affecte par ailleurs le cycle naturel de certaines plantes et parfois même des populations humaines. La problématique est donc loin d’être anodine et la Nuit de l’Obscurité s’attache à le faire comprendre au plus grand nombre.

Par ailleurs, et c’est sans doute son enjeu majeur, l’opération vise à attirer l’attention et susciter la réflexion sur le gaspillage énergétique lié à cette question. A l’heure où la lutte contre les changements climatiques en cours s’affirme comme un des défis majeurs de l’humanité, l’abus d’éclairage artificiel constitue en effet une gabegie à laquelle il convient de mettre un terme.

Vous trouverez en pièce jointe le programme complet des activités proposées en Wallonie.

Pour plus d’infos : www.nuitdelobscurite.be

Inter-Environnement Wallonie

La voix du mouvement environnemental