Climat : la foi nous sauvera-t-elle?

« Que vous pensiez que la Terre est vieille de 4000 ans ou de 4 milliards d’années, vous êtes tous concernés par les conséquences du réchauffement planétaire » a déclaré Leith Anderson, pasteur d’une « méga église » de Minnéapolis et ancien président de l’association nationale des Evangélistes.

Bien que leurs adeptes n’acceptent pas l’idée que la Terre existe depuis plus que quelques centaines d’années – ne parlons pas d’accepter les conclusions scientifiques sur le réchauffement planétaire – plusieurs dizaines de figures de proue des Evangélistes américains (86 exactement) ont lancé, ce 08 février 2006, un appel pressant au président Bush pour que son administration mette en place une politique responsable en la matière. Au cours de leur conférence de presse, ils ont insisté sur le devoir moral de s’impliquer dans cette problématique planétaire, dont les effets néfastes sont surtout ressentis par les plus pauvres. Ils redoutent ainsi que plusieurs centaines de millions de personnes décèdent des suites du réchauffement planétaire au cours du vingt et unième siècle. « En tant que Chrétiens Evangélistes, nous pensons avoir été appelés à être les gardiens respectueux de la création de Dieu et, après étude minutieuse, réflexion et prière, nous sommes arrivés à la conclusion qu’il est temps pour notre pays d’apporter sa contribution à la lutte contre le réchauffement global. »

Une vaste campagne d’information (dans les églises, les écoles, les universités, à la radio et la télévision) est programmée. Cette initiative est pour le moins déstabilisante pour le président Bush, les Evangélistes constituant l’un des piliers de l’électorat républicain. Il sera donc très probablement plus sensible à leur analyse qu’à celle des environnementalistes, ceux-ci manifestant généralement une fâcheuse tendance à n’user que d’arguments fort terre à terre. Peut-on en tirer la conclusion que les associations telles que la nôtre doivent réorienter leur communication pour intégrer une dimension, sinon religieuse, du moins philosophique ou affective ? Le débat est lancé…

Les détails de l’affaire au jour le jour dans la revue de presse de la convention cadre des nations unies pour le changement climatique : www.unfccc.int

Quelques articles de journaux :

http://www.guardian.co.uk/usa/story/0,,1705654,00.html

http://news.bbc.co.uk/2/hi/americas/4695320.stm

http://news.independent.co.uk/world/americas/article344214.ece

Pierre Courbe

Mobilité