Compensation des retards à la SNCB

Depuis ce 1 septembre, nous pouvons comptabiliser les retards que nous subissons en voyageant avec la SNCB. Retard exceptionnel de plus de 2 heures ou retards de 15 minutes répétés au minimum 25 fois sur un semestre et un même trajet.
Navetteurs ou utilisateurs réguliers : à vos montres !
C’est le retard à votre destination qui est comptabilisé. Donc si vous avez raté votre correspondance et vous avez dû attendre un train suivant; c’est recevable comme retard !
Mais à vous de bien TOUT noter sur le formulaire réservé à cet effet (quelle histoire pour le trouver !) sans oublier le n° du train ni l’âge du conducteur !
Donc d’ici le 27 février 2007 (un semestre écoulé), un premier bilan effectif pourra être réalisé.
La SNCB gagnerait vraiment à plus communiquer sur ce formulaire (qui mériterait un vrai relooking !) car il reflète les problèmes réels des retards vécus par les usagers. Cela permettrait de mieux cerner les limites actuelles de la comptabilité des retards que réalise Infrabel et qui permet de revoir à la hausse les tarifs chaque année (comme stipulé dans le contrat de gestion de la SNCB). Actuellement sont uniquement considérés comme retards (comptant pour « 1 »), les arrivées de plus de 5 minutes en retard en gare finale de parcours d’un train.
Si vous voyagez en train, remplissez votre formulaire et renvoyez nous une copie fin février. Nous essayerons de dresser un premier bilan.
Quels seront les excuses évoquées pour mettre en doute les données des usagers ? Les fameux cas de « force majeure » ? Le temps trop chaud, trop froid ?
Non, ce ne sera pas nécessaire car il n’y aura pas assez de retards !

Pour toute information supplémentaire: v.paternostre@iewonline.be

Inter-Environnement Wallonie

La voix du mouvement environnemental