D’énormes camions sur nos routes ? Dites NON à la Commission !

D’énormes camions sur nos routes ? Dites NON à la Commission !

La Commission européenne a mis en ligne une consultation publique dans le cadre de la révision de la directive 96/53/CE relative aux dimensions et poids de certains véhicules routiers.

Début décembre 2011, nous faisions appel à vous, lecteurs de nIEWs et visiteurs de iew.be, pour une autre consultation (voitures et CO2), et ce fut une réussite ! Cette fois encore, faites entendre votre voix. Deux minutes suffiront et – les petits ruisseaux formant les grandes rivières – chaque contribution compte ! Le mode opératoire –simplissime – est décrit ci-dessous, après quelques mots d’explication.

Qu’est-ce-qu’un mégacamion ?

Un VLL (véhicule plus long et plus lourd), méga-camion ou écocombi est un véhicule de transport de marchandises dont la longueur est supérieure de plus d’un tiers à celle autorisée actuellement (qui est fixée dans la directive 96/53/CE) : jusqu’à 25,25 m au lieu de 18,75 m. Il peut peser 60 tonnes au lieu des 44 actuellement autorisées. On utilise aussi pour désigner un tel véhicule les termes suivants : monstertruck, supertruck ou gigaliner. Au niveau européen, il est également question de EMS (European modular system).

Pourquoi une consultation ?

La consultation marque le début du processus législatif. Sur base des réponses reçues de la part de l’industrie, des Etats Membres, des ONG et des citoyens européens, la Commission rédigera une proposition de révision de la directive 96/53/CE.

Quel enjeu ?

Si les constructeurs de poids lourds et les transporteurs routiers parviennent à imposer leurs vues à la Commission, les VLL pourront circuler sur la plupart des routes européennes. Les volumes transportés par route augmenteront alors, au détriment de la voie d’eau et du rail (et donc de l’environnement, ces deux modes étant moins polluants) – et avec des risques sérieux en termes de sécurité routière.

A contrario, si nous parvenons à faire entendre notre analyse, les camions ne deviendront pas plus lourds, mais meilleurs, c’est-à-dire moins dangereux et moins polluants. Selon nous, les camions devraient être plus aérodynamiques et leur conception optimisée pour diminuer les risques encourus par les autres usagers en cas d’accident. En résulteraient : vies sauvées, réduction des émissions de CO2, et transports fluvial et ferroviaire préservés. Si vous voulez plus d’informations sur les liens entre design du camion, sécurité et environnement, voyez ce résumé d’une étude commissionnée par la Fédération européenne Transport and Environment (T&E) (19 pages).

Chaque contribution compte !

Pour le moment, la Commission incline plutôt à suivre notre analyse. Mais la pression exercée par les promoteurs des VLL (ce sont eux qui parlent d’écocombis) est énorme – et ce ne serait pas la première fois que des législateurs se laisseraient fléchir par l’industrie… Nous devons faire contrepoids en répondant à la consultation en grand nombre. Généralement, les consultations publiques ne sont pas très… populaires (typiquement une trentaine de réponses). Si nous pouvons faire la preuve que, sur ce dossier, les citoyens européens sont mobilisés, le message politique sera très fort ! Sur le dossier voitures et CO2, 10.000 citoyens se sont mobilisés. Réitérons cette performance !

En pratique

La consultation est en anglais, les questions très fouillées, très techniques.

La Fédération T&E a pré-rempli le fichier à renvoyer à la Commission. Les questions principales y sont traitées pour porter le message suivant : nous ne croyons pas aux mégatrucks – mais il faut rendre les camions moins polluants et plus sûrs.

Donc :

ouvrez le fichier nommé « Public consultation weights and dimensions (citizen’s response) » ATTENTION : LIEN MORT (en cliquant sur le lien) ;
à la page 4, spécifiez votre nom et votre adresse e-mail dans la boîte supérieure ;
enregistrez le fichier ;
renvoyez le fichier par mail à MOVE-D3-CONSULTATION-TRANSPORTS@ec.europa.eu pour le 27 février au plus tard. Il n’est pas nécessaire de mettre quelque chose dans le corps du mail.

Si vous le souhaitez

Vous pouvez bien évidemment compléter le fichier en ajoutant votre propre message et vos propres arguments. C’est votre opinion que la Commission veut connaître. T&E a préparé un fichier pour votre facilité. Mais n’hésitez surtout pas à y ajouter votre touche !

Plus d’informations sur le site de la Commission
http://ec.europa.eu/transport/road/consultations/2012-02-27-weights-and-dimensions_en.htm

MERCI !

Crédit photographique : © Konstantin Sutyagin – Fotolia.com

Pierre Courbe

Mobilité