Donner la voie(x) au rail

La mobilité est de plus en plus au c½ur des débats. Aujourd’hui, le parc automobile et aérien ne cesse d’augmenter et avec lui, les effets alarmants sur notre environnement (CO 2 , bruit, qualité de vie…). Les chiffres de cette croissance exponentielle parlent d’eux-mêmes !
Le rail apparaît plus que jamais comme un mode de transport alternatif (il ne consomme que très peu n’énergie, il désencombre les routes,…). Pourtant, la Belgique – et elle est loin d’être la seule – souffre d’un « mal du rail » et les efforts en faveur d’une mobilité responsable restent de taille.
Les fédérations d’environnement se tournent vers les politiques pour qu’ils remédient aux maux du rail. Elles revendiquent, entre autre, une réorientation des choix stratégiques de la SNCB, des efforts soutenus pour le transport voyageur et celui des marchandises, une consultation des usagers au moment des choix importants, etc. Enfin, elles insistent sur la nécessaire prise en compte de la problématique dans ses dimensions non seulement économiques mais aussi environnementales et sociales.

Juin 2001

Pour télécharger le document complet, cliquez ici

Alain Geerts

Communication & Mobilité