Emission de CO2: En finir avec les quotas bidons!

La Commission européenne a dévoilé ce lundi les résultats des entreprises de l’Union soumises au marché des quotas d’émissions de C02.
Les chiffres publiés démontrent qu’une immense majorité de ces entreprises ont satisfait aux quotas qui leur étaient imposés et sont même très souvent en deçà.

Inter-Environnement Wallonie aimerait se féliciter de ces résultats mais doit malheureusement constater que ce bilan apparemment positif résulte en fait de la fixation de quotas trop peu ambitieux. La fédération des associations environnementales en appelle pour l’avenir à des choix politiques responsables permettant d’atteindre les objectifs du protocole de Kyoto.

En 2004, les Etats membres européens ont présenté un « plan national d’allocation » imposant aux installations les plus polluantes un plafond d’émission sur trois ans. En cas de non respect des limites fixées, les entreprises concernées devaient délier les cordons de leur bourse afin d’acquérir des quotas d’émission supplémentaires. Ce système européen à l’échéance 2005-2007 constituait un véritable tour de chauffe avant l’entrée en vigueur effective du Protocole de Kyoto dont les objectifs portent sur la période 2008-2012.

Fin avril, la publication des premiers résultats partiels des « émissions certifiées » pour l’année 2005 avait provoqué une baisse brutale du prix de la tonne de carbone (chutant de 30 à 13 Euros en deux semaines), ces résultat faisant apparaître que de nombreuses industries n’avaient pas utilisé l’entièreté des quotas qu’elles s’étaient vues allouer. Le rapport dévoilé aujourd’hui par la Commission confirme ce constat.

La publication de ces chiffres intervient à l’heure où la Région wallonne peaufine son Plan d’allocation pour la période 2008-2012 dont un projet devra être transmis à la Commission européenne fin juin, après consultation publique (ce qui laisse d’ores et déjà peu de temps aux parties prenantes pour formuler des commentaires susceptibles d’être pris en compte…). Alors que les résultats présentés par la Commission européenne démontrent que les entreprises belges ont totalisé un surplus de 9,2 % l’année dernière et que celui des entreprises wallonnes se situerait autour de 15 %, Inter-Environnement Wallonie appelle la Région à faire preuve de courage politique dans le bouclage de son Plan 2008-2012 et à ne pas succomber à la tentation des sur-allocations … particulièrement bienvenues dans un pays figurant au top mondial des plus gros émetteurs de C02 par habitant. S’ils servent l’artifice de bilans positifs, ces quotas bidons hypothèquent en effet l’efficacité du marché des permis d’émissions et, par-delà, le succès des engagements de Kyoto.

Contact :

Pierre Titeux, Attaché de presse : 081.255.284 – 0479.497.656

Mikaël Angé, Chargé de Mission Climat et Energie : 081.255.262 – 0477.495.434

Alain Geerts

Communication & Mobilité