Environnement Wallonie met l’épuration extensive à l’honneur

Environnement Wallonie met l’épuration extensive à l’honneur

Ces samedi 15 et dimanche 16 mars sont estampillés « Journées Wallonnes de l’Eau ». L’opération, initiée par le Ministre wallon de l’Environnement, Benoît Lutgen, entend offrir au public l’opportunité « d’observer et de s’émerveiller de la riche biodiversité de nos rivières et de leurs abords » mais souhaite aussi sensibiliser à la problématique de l’épuration.
La Fédération Inter-Environnement Wallonie (IEW), qui regroupe plus de 150 associations environnementales, s’associe à cette dynamique en mettant à l’honneur les techniques extensives d’épuration. Elle propose ainsi un dossier à la fois pédagogique et pratique présentant ces techniques ainsi qu’une visite-découverte d’installations en fonctionnement, l’une chez un particulier, l’autre pour un hameau d’une centaine d’habitants.

Nous utilisons l’eau pour de multiples usages plus ou moins polluants et il importe dès lors de l’épurer avant de la rejeter dans le milieu naturel. La recherche et le développement de filières performantes a poussé le secteur de l’épuration vers une technicité de plus en plus poussée. Pourtant, dans de nombreux cas, des équipements plus simples, plus robustes et plus économiques à l’usage sont suffisants. La Wallonie dispose ainsi d’espaces ruraux dans lesquels l’implantation de systèmes extensifs d’épuration des eaux présente de nombreux avantages.

Rustiques au sens où l’ensemble des processus utilisés sont naturels et non maîtrisés paramètre par paramètre, les techniques extensives d’épuration constituent souvent le meilleur choix environnemental eu égard aux performances épuratoires, aux consommations énergétiques, à l’intégration paysagère, à l’autonomie de gestion et à la responsabilisation des usagers.

La Fédération Inter-Environnement Wallonie a réalisé un dossier entièrement consacré à ces « Techniques extensives d’épuration des eaux usées domestiques ». Cet ouvrage présente les principales techniques existantes, recense les contacts utiles à leur mise en place et fait le point sur la législation wallonne en matière d ‘épuration. Il importe en effet de savoir que, par-delà toutes initiatives sur base volontaire, l’habitat situé dans les zones d’assainissement autonome dites prioritaires se verra prochainement imposer l’installation de dispositifs d’épuration.

Pour compléter ce dossier et permettre au public de juger sur pièces, IEW organisera le vendredi 21 mars une visite de deux installations opérationnelles dont les concepteurs seront présents pour répondre aux interrogations en tout genre.

En pratique:

Le dossier « Techniques extensives d’épuration des eaux usées domestiques »

 est consultable et téléchargeable

 est disponible en version « livre » au prix de 5 Euros. Commande par téléphone: Sabine Rouard, 081.255.280

Pour la visite du 21 mars, les inscriptions (obligatoires) se font via le formulaire disponible en ligne par téléphone au 081.255.282

Contacts:

 Pierre Titeux, Attaché de presse

 Marie Cors, Chargée de mission « Eau »