“Fit for 55” européen : la Belgique et les Régions doivent aussi se mettre au travail pour une politique climatique ambitieuse et sociale

You are currently viewing “Fit for 55” européen : la Belgique et les Régions doivent aussi se mettre au travail pour une politique climatique ambitieuse et sociale

Avec les 13 propositions législatives du paquet “Fit for 55”, la Commission européenne lance un ensemble de mesures dans tous les domaines  pour lutter contre le réchauffement climatique. Cette approche globale est nécessaire, même si les propositions actuelles ne permettent pas d’éliminer les énergies fossiles, de faire payer le pollueur et d’atteindre l’objectif de l’accord de Paris, en restant en deçà de 1,5 degré. Néanmoins, l’impact est considérable, et la Belgique et les trois régions devront redoubler d’efforts dans les années à venir. Les 4 entités doivent maintenant jouer la carte d’une politique climatique ambitieuse et sociale, qui constitue une opportunité pour notre pays.

Un paquet complet

Les propositions législatives du paquet “Fit for 55” couvrent la quasi-totalité de l’économie européenne et visent à donner corps au “Green Deal” européen. L’aviation et le transport maritime, par exemple, seront inclus dans le système d’échange de droits d’émission. LULUCF ou UTCATF,qui regroupe les émissions et les absorptions de ces gaz des forêts, des tourbières et des prairies, sera beaucoup plus contraignant. Et un prix est fixé pour les émissions de CO2 provenant des bâtiments et des transports. La Commission européenne a également proposé l’année 2035 comme date limite pour la vente de voitures à moteur à combustion.

La politique sociale est cruciale

Par le biais du Fonds social d’action climatique, la Commission permet qu’une partie des revenus provenant des échanges de droits d’émission soit versée aux membres les plus précaires de la société. Ces fonds sont également particulièrement bienvenus en Belgique. Cependant, elle ne décharge en rien la Belgique et les régions de leurs propres responsabilités. Plus d’un ménage belge sur cinq vit en situation de pauvreté énergétique, une famille sur 4 à Bruxelles et en Wallonie, un chiffre qui ne diminue pas depuis des années en raison de l’absence de politique structurelle. La politique climatique ne peut réussir que si tout le monde est à bord. Une politique climatique équitable et sociale est cruciale.

La Belgique et les régions doivent saisir les opportunités climatiques

La Belgique devra augmenter son propre objectif pour les secteurs non ETS (transports, ménages, commerce et services, agriculture) de -35% à minimum -47%, un effort qui devra encore être réparti entre le niveau fédéral et les régions.

Alors que les gouvernements fédéral, bruxellois et wallon soutiennent sans équivoque le Green Deal et l’objectif intermédiaire de 55%, la Flandre freine depuis des années. Il est temps de tirer pleinement parti des possibilités offertes par l’Europe. La transition énergétique et climatique créera jusqu’à 80 000 nouveaux emplois en Belgique, de l’air pur, mais aussi des logements économes en énergie et des villes et villages vivables.

Not Fit for 1,5°.

Aussi novateur que soit le nouveau paquet européen, il est toujours insuffisant pour maintenir le changement climatique en dessous de 1,5°, comme le prévoit l’Accord de Paris. En tant que mouvement environnemental, nous demandons au Parlement européen et au Conseil de renforcer encore les directives en fonction des données scientifiques. Dans le cas contraire, nous risquons de manquer l’ambition centrale du “Green Deal” européen, à savoir la neutralité climatique d’ici 2050. 

Les discussions entre la Commission européenne, le Conseil européen et le Parlement européen promettent d’être animées au cours des deux ou trois prochaines années, jusqu’à ce que tout soit réglé. 

Le mouvement environnemental attend de la Belgique qu’elle adopte une position constructive et ambitieuse lors de ces négociations. Heureusement, nos gouvernements ne doivent pas attendre que le paquet soit négocié pour agir : les solutions techniques sont connues, nous sommes à la croisée des chemins, pour notre avenir et celui des générations futures, il est plus que temps d’accélérer la transition sociale et climatique.

Signataires

Bond Beter Leefmilieu
BRAL – Mouvement urbain pour Bruxelles
Greenpeace – Carine Thibaut | 0483 34 08 82
Inter Environnement Wallonie – Arnaud Collignon | 0477 70 04 56
Natuurpunt
WWF

Arnaud Collignon

Énergie & Territoire