Inter-Environnement Wallonie décerne ses Palme & Chardon 2012

Inter-Environnement Wallonie décerne ses Palme & Chardon 2012

Inter-Environnement Wallonie a remis ce mercredi ses « Palme & Chardon » distinguant respectivement un « bon élève » et un « cancre » de la classe environnementale.

Barbara Van Dyck, membre du FLM (Field Liberation Movement), a été récompensée pour son engagement citoyen exemplaire dans la lutte contre les OGM. A l’opposé, Electrabel est fustigé pour sa stratégie énergétique cynique et passéiste. L’association Navetteurs.be a par ailleurs reçu les « Prix des associations » qui récompense l’action particulièrement remarquable d’un membre de la fédération environnementale.

Le dimanche 29 mai 2011, quelques 300 personnes répondant à l’appel du « Field Liberation Movement » se retrouvèrent à Wetteren (Flandre Orientale) pour une action de désobéissance civile contre un champ d’essai OGM. Cette opération menée au grand jour visait à remplacer des plants de patates OGM par des plants organiques.
Barbara Van Dyck, chercheuse au sein du département Urbanisme de la Katholieke Universiteit van Leuven était parmi ces militants. Cet engagement éminemment personnel, mené hors de ses heures de travail, allait lui coûter son poste. En effet, dans les jours qui suivirent, les autorités académiques de la KUL décidèrent de la licencier pour sa participation assumée et revendiquée à l’opération. Elle fut (et reste) par ailleurs poursuivie en justice, avec 10 autres activistes, pour « vandalisme, destruction de biens, association de malfaiteurs, coups et blessures ».

En décernant sa Palme de l’Environnement 2012 à Barbara Van Dyck, Inter-Environnement Wallonie a voulu mettre à l’honneur un engagement citoyen exemplaire au service d’un enjeu sociétal majeur. A travers la personnalité de Barbara, c’est d’ailleurs l’ensemble du FLM qui est récompensé. La fédération environnementale souhaite ainsi apporter son soutien à une forme de militance dont elle ne peut accepter la criminalisation ; il est en effet des circonstances où la désobéissance civile constitue un devoir civique.

Cette Palme offre également l’opportunité de (re)mettre en lumière la problématique des OGM et ses multiples implications non seulement environnementales mais aussi sanitaires, économiques, sociales et éthiques. Par-delà l’indispensable travail à mener sur l’innocuité ou non de ces « clones pesticides brevetés », on ne peut en effet continuer de fuir la réflexion et le débat sur les multiples dangers qu’ils font planer en matière d’agriculture, de souveraineté alimentaire, etc.

Le Chardon 2012 remis à Electrabel entend sanctionner les multiples comportements jugés inacceptables de l’énergéticien : son lobby intensif et son chantage (à l’emploi, au mécénat, à la production…) en vue d’obtenir la prolongation des centrales nucléaires au mépris de la sécurité ; ses réticences à acquitter la taxe nucléaire ; son manque d’investissement et de pro-activité dans les sources d’énergie renouvelables ; etc.

Enfin, le Prix des Associations attribué à Navetteurs.be récompense la qualité d’un travail assidu et bénévole au service et à la défense des utilisateurs quotidiens du chemin de fer.