La fin des sacs plastiques ?

La fin des sacs plastiques ?

Ils sont là, partout, flottant au vent, agglutinés dans les buissons, semi-coulant dans nos rivières… Les sacs plastiques empoisonnent nos terres, nos rivières, nos mers et océans. Leur fin est aujourd’hui programmée. Enfin, presque… La Belgique, qui a déjà fait un bon pas en avant, doit encore conclure. Le point.

En 2011 l’Europe avait lancé une consultation publique sur la nécessité d’agir sur la prolifération de ces sacs dits « légers » (à usage unique). Il faut dire qu’en moyenne 198 de ces sacs sont consommés par chaque habitant en Europe (chiffres de 2010). La consultation publique avait mis en évidence le grand degré de préoccupation des citoyens européens sur le sujet et leur désir de voir l’Europe agir enfin. Plusieurs pays ont déjà mis en place une politique de réduction voire d’élimination de ces sacs certes légers, mais néanmoins très problématiques pour l’environnement[Même [Bob l’Eponge vous le dira] : les sacs plastiques, ça pollue les océans. ]]. Mais il manque un effort commun et organisé au niveau européen. Pire : en 2011 l’Autriche avait mis en cause l’interdiction des sacs plastiques en Italie, arguant que ces sacs étant conformes aux prescriptions de la directive emballage (94/62/CE) ils ne pouvaient être interdits de mise sur le marché dans un pays de l’Union Européenne. La Commission européenne s’était bien abstenue de répondre à cette question délicate, mais ce type d’interdiction devrait être bientôt autorisé.

La Commission Européenne a annoncé ce lundi une proposition de modification de la directive emballages, pour répondre au problème des sacs plastiques à usage unique. Il en ressort que la Commission ne souhaite pas imposer de mesures générales, en raison de la trop grande disparité entre Etats Membres, ni même d’objectif de réduction européen. Chaque pays devrait diminuer sa consommation en sacs plastiques, mais avec son propre objectif et les mesures qu’il préfère mettre en oeuvre. On est encore loin d’une vision européenne commune sur cette problématique… Néanmoins, après réflexion, l’interdiction de ces sacs sera autorisée en dérogation avec la législation existante. L’Italie pourra donc poursuivre son interdiction des sacs plastiques. La France, qui avait abandonné cette idée suite au doute quant à sa légalité, pourrait aussi l’envisager à nouveau.

En Belgique il n’est pas encore question d’une telle interdiction. Il est vrai qu’avec la disparition des sacs plastiques dans la grande distribution, le pays fait partie des bons élèves. Mais le texte proposé fait bel et bien état de réduction de la consommation en sacs plastiques à usage unique. Il faudra donc bien trouver de nouvelles solutions, et notamment envisager leur abandon dans les petits commerces. Le recours à ces sacs plastiques moches et polluants n’est pas une fatalité : un sac de shopping peut être écologique, fun et élégant. Pour l’instant, il vous faudra scruter le net pour en trouver un[Essayez [par ici ou par là. ]] (et prévoir un petit budget). A quand leur apparition dans nos magasins ?

Fermer le menu