La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
La parution des dossiers 2018 d’IEW est imminente !
18 décembre 2018

-

Comme chaque année, Inter-Environnement Wallonie publie des dossiers réalisés notamment dans le cadre de la Convention Education Permanente.

Le premier, réalisé par Arnaud Collignon est lié à un croisement des questions d’énergie/climat, de logement et d’évolution démographique.

Une approche intégrée de la réduction de l’impact climatique du logement

Aurons-nous réussi, en 2050, à réduire à zéro les émissions de C02 en Wallonie ? Le défi est gigantesque et implique la transformation de tous les secteurs : l’industrie, le transport, l’agriculture et le logement. Nous allons, dans ce dossier, nous intéresser plus particulièrement à ce dernier. Dans son scénario Wallonie bas carbone 2050, le centre d’étude Climact estime entre 95 et 100% la réduction de gaz à effet de serre (GES) que nous devons atteindre d’ici 2050 dans le secteur du bâtiment.

Quel est le meilleur chemin pour évoluer de la passoire énergétique que constitue aujourd’hui une bonne partie du bâti wallon, à un secteur du logement quasi neutre en carbone ?

Dans ce dossier Education Permanente, la Fédération met en lumière la nécessité de développer une approche intégrée de l’impact climatique du logement, soit une approche qui va bien au-delà de la « simple » isolation en prenant par exemple en compte la localisation, l’énergie nécessaire à la construction ou encore la nouvelle donne démographique.

Le second, réalisé par Cécile de Schoutheete aborde le délicat dossier de l’éolien en Wallonie et reprend notamment la position de la Fédération sur cette question.

Freins et leviers au développement éolien en Wallonie

Dans sa position « Projections électriques pour la Wallonie à l’horizon 2030 » en novembre 2016, la Fédération Inter-Environnement Wallonie (IEW) recommandait de tendre vers une production éolienne de l’ordre de 8000 GWh en 2030 en Wallonie, contre 4600 GWh en 2030 fixé dernièrement par le gouvernement wallon. Comment faire pour tendre vers un objectif éolien aussi ambitieux alors que les éoliennes peinent à sortir de terre en Wallonie ? Cet objectif, souhaitable d’un point de vue climatique, est-il compatible avec d’autres priorités comme la préservation de la santé des riverains, des paysages et l’enrayement du déclin de la biodiversité ?

Les associations membres de la Fédération ont mené un travail de fond autour de ces questions entre septembre 2017 et novembre 2018. Une dizaine d’associations membres, avec des expertises variées, se sont réunies « en conseil associatif » pendant 16 réunions pour aborder les freins au développement éolien en Wallonie et proposer des recommandations à moyen et long termes qui visent à la fois à tendre vers cet objectif de 8000 GWh en 2030 et à garantir un développement éolien de qualité, respectueux de l’environnement, de la santé des riverains et des paysages. Ces réunions étaient aussi l’occasion de mieux connaître et comprendre les points de vue respectifs des associations membres, parfois fort divergents. Le présent dossier est un des fruits de ce travail collectif.

Le dossier expose d’abord les principales raisons pour lesquelles la technologie éolienne est appelée à jouer un rôle de premier plan dans la transition énergétique ainsi qu’un état des lieux de l’éolien en Wallonie en le situant dans un contexte plus large. Les freins au développement éoliens sont abordés dans une troisième partie. La dernière partie développe des recommandations pour lever les freins identifiés. Celles-ci ont trait à la planification, au rôle des communes, à l’amélioration des procédures, à l’information et à la participation et enfin à la prise en compte des impacts de l’éolien. Ces enjeux étant fortement inter-reliés, ces recommandations forment un ensemble qui vise à apporter une réponse globale aux freins à un développement éolien durable.
Les trois premières parties ont été rédigées sur base d’apports multiples, dont les réflexions des membres d’IEW rassemblés en conseil associatif. Les recommandations ont, quant à elles, fait l’objet d’une approbation en tant que « position » par le conseil associatif puis par le conseil d’administration de la Fédération en décembre 2018.

C’est deux dossiers sont actuellement sous presse et seront disponibles dès janvier 2019 [1].

Vous pouvez dès à présent réserver ces dossiers finalisés en envoyant un mail à Julie Debruyne.



Avec le soutien de la Communauté Française de Belgique


[1Les personnes souhaitant les obtenir en version pdf et en mise en page non finalisée peuvent dès à présent les recevoir sur demande en envoyant un mail à Alain Geerts



 
Dans la même rubrique
Soutiens