La présidence belge en pleine santé

La présidence belge en pleine santé

Pollution de l’air intérieur, nanotechnologies, programme d’action pour l’environnement, biomonitoring et liens santé-environnement-précarité. Voici les thèmes des 6 événements organisés par la présidence belge de l’union européenne. Autant d’accroches pour un même constat: l’environnement nous fait du bien – ou pas!

Les différents partenaires de la Conférence Interministérielle Mixte Environnement-Santé (CIMES) ont décidé de profiter de l’opportunité que représente la Présidence tournante de l’Union Européenne pour lancer un signal clair à la Commission Européenne et aux autres Etats-Membres sur l’importance des liens santé-environnement. Première étape de la préparation: la réalisation d’une évaluation du programme européen Environnement-Santé, commandité par le Ministre fédéral en charge de l’environnement auprès de HEAL. Sur base de ces conclusions, un programme spécifique de 6 évènements a été élaboré avec, en ligne de mire, l’élaboration d’un second plan d’action environnement-santé.

Premier événement de cette série, la conférence sur le développement d’outils de gestion et d’informations relatifs aux nanomatériaux s’est tenue ce 14 septembre. Plusieurs éléments y ont été mis en évidence, et notamment la nécessité d’agir de manière prioritaire sur cette thématique dans le cadre d’un second plan d’action. Par ailleurs, cet évènement a également été l’occasion pour les associations de protection de l’environnement – par la voix du Bureau Européen de l’Environnement – d’attirer l’attention sur la nécessité pour les autorités publiques de prendre de la hauteur par rapport au débat sur les nanotechnologies et à étudier les mesures d’encadrement des innovations technologiques devant être mises en place. Un résumé complet de la publication “Shaping innovation: Policy approchaes on innovation governance – the case of nanotechnology” est repris sur cet article du portail santé-environnement.

Second événement: les deux journées d’études organisées sur la problématique de la pollution de l’air intérieur des 23 et 24 septembre. L’occasion de refaire le point sur la problématique de manière générale (quels polluants et produits prioritaires, quel cadre existant et à créer, etc.) et de mettre en évidence l’importance de la transversalité pour cette thématique. Car si le focus était accordé aux produits de construction et que des liens ont été faits avec d’autres textes législatifs – comme le règlement REACH – l’actualité politique de la semaine passée imposait de faire le lien avec les produits biocides. En effet, le vote en plénière du Parlement européen de la semaine passée sur le projet de règlement « biocides » a fortement déçu les ONG d’environnement (voir cet article) – et laissé les journalistes belges de glace dès lors qu’aucun d’eux n’a daigné rédiger un article sur ce thème.

Les conclusions de ces divers événements
en lien avec la santé, l’environnement et leurs interactions seront utilisés pour soutenir la préparation et le développement d’un deuxième Plan d’action européen Environnement Santé dans des Conclusions du Conseil environnement de ce mois de décembre.

L’agenda complet des prochains événements est repris sur le site de la présidence. Pour vous tenir au courant des teneurs des débats et du point de vue des ONG environnementales, n’hésitez pas à suivre l’actualité sur le portail santé-environnement!

Valérie Xhonneux

Anciennement: Santé & Produits chimiques