La responsabilité sociale des entreprises encouragée en Région Wallonne

Ce mardi 13 juin, le Ministre de l’Economie de l’Emploi et du Commerce extérieur, M. Marcourt, a lancé un site Internet en matière de responsabilité sociale des entreprises à destination des entreprises wallonnes ou actives en Wallonie : http://rse.wallonie.be. Cette démarche fait l’objet d’une promotion intense aux niveaux européen, fédéral et maintenant régional.

La responsabilité sociale des entreprises (RSE) est un processus permanent d’amélioration dans le cadre duquel les entreprises intègrent de manière volontaire, systématique et cohérente des considérations d’ordre social, environnemental et économique dans leur gestion globale.

La RSE représente donc non seulement une opportunité de plus-value économique et un avantage concurrentiel pour l’entreprise, mais elle est aussi une occasion d’effectuer des investissements rentables, par exemple au niveau énergétique, qui peuvent compenser à plus ou moins court terme les coûts engagés, et de prévenir les conflits, tant environnementaux que sociaux.

Les dérives de cette démarche, qui reste volontaire et qui n’est donc inscrite dans aucun cadre légal et qui ne fait l’objet d’aucun label, sont faciles. Nous nous devons donc d’insister sur le fait que le respect des législations en vigueur aux niveaux social et environnemental reste une condition sine qua non et que la RSE ne doit pas empêcher la création d’un cadre normatif.

Afin de limiter les risques d’abus, le gouvernement fédéral a fait rédiger par la Commission Interdépartementale du Développement Durable, en collaboration avec toutes les parties prenantes concernées (entreprises, ONG, syndicats, etc.) un cadre de référence en matière de RSE. Sans constituer un cadre légal, son objectif est d’orienter la démarche RSE des entreprises.  De cette façon, même en étant un processus volontaire, l’adhésion à cette démarche est suivie du respect de certaines conditions : le reporting, le contrôle indépendant, la transparence, l’intégration des parties prenantes et l’approche internationale et de cycle de vie. Ces « obligations » empêchent une dérive du concept et son utilisation par des entreprises uniquement intéressées par le profit tiré d’une telle vitrine, alors qu’elles n’en respectent pas les principes, au détriment des entreprises réellement soucieuses d’améliorer leurs performances économiques, sociales et environnementales.

Au niveau wallon, la promotion de la RSE se matérialise sous la forme d’un site Internet, au comité de pilotage duquel IEW a été invité à participer. Ce site (http://rse.wallonie.be) a pour principal objectif de mettre en exergue des bonnes pratiques d’entreprises RSE en les classant par secteur d’activité ou par thématique privilégiée dans leur démarche RSE. Il présente aussi  les instruments à disposition des entreprises, les acteurs liés à la RSE et des liens et références intéressants.

(1) Communication de la Commission au Parlement Européen, au Conseil et au Comité économique et social européen – Mise en œuvre du partenariat pour la croissance et l’emploi : faire de l’Europe une pôle d’excellence en matière de responsabilité sociale des entreprises, mars 2006.
(2) Source : Cadre de référence en matière de RSE rédigé par la Commission Interdépartementale du Développement Durable (CIDD) à la demande du gouvernement fédéral.
(3) Un plan d’action du gouvernement fédéral est aussi actuellement en cours de préparation.

Inter-Environnement Wallonie

La voix du mouvement environnemental