La Wallonie, pôle d’excellence en «technologies propres»

Inter-Environnement Wallonie, fédération des associations de protection de l’environnement, accueille avec grande satisfaction la décision du Gouvernement wallon de faire de la Région un éco-technopôle d’excellence tourné vers les entreprises actives en matière de services et produits éco-bio-technologiques. La volonté affirmée par l’exécutif de mobiliser les citoyens, les entreprises, le monde académique, le milieu associatif et les pouvoirs publics autour d’un tel projet constitue une excellente nouvelle pour l’avenir de l’environnement et du bien-être wallons.

En ces temps de délocalisation d’un grand nombre de nos entreprises, Inter-Environnement Wallonie se félicite de l’initiative éclairée des autorités wallonnes en vue de redéployer le tissu économique régional. Soudain conscient de l’importance de mettre en pratique des comportements et des stratégies plus durables, l’exécutif a en effet décidé une profonde réorientation en ce sens du Plan Marshall. Dorénavant, ce Plan s’inscrira dans une véritable stratégie de découplage de l’économie wallonne développée autour de quatre axes : maintien du niveau de production ; augmentation des services pour le bien-être de la population ; croissance de l’emploi ; réduction de la consommation des ressources tant matérielles qu’énergétiques.

Cette initiative que l’on peut qualifier de révolutionnaire se concrétisera par une première mesure hautement symbolique. Les autorités wallonnes ont en effet décidé de renoncer à l’organisation du Grand Prix de Formule 1 au profit du lancement, dès 2007, d’un « Walloon Solar Challenge », inspiré d’une compétition australienne dont l’objectif est de promouvoir la recherche, la conception et la construction de véhicules à technologie solaire. Un choix lourd de sens et doublement ambitieux lorsque l’on connaît le caractère aussi capricieux que nuageux du climat spadois.

Le choix du Gouvernement wallon de favoriser et d’investir dès maintenant dans des solutions durables honore la Wallonie et place à coup sûr notre Région dans le peloton de tête européen en matière d’innovation. Mieux : forte de cette stratégie de découplage, la Wallonie entrera de plain-pied dans le cercle encore très fermé des RDS, Régions en Décroissance Soutenable. IEW ne peut donc que saluer cette initiative qui constitue un signal fort d’une Région qui prend ses responsabilités face aux grands défis que sont, entre autres, le réchauffement climatique et la raréfaction des ressources fossiles.

Contact :

Jean-José Apart, chargé de mission « Politique durable en Wallonie » : 0479.497.656

Alain Geerts

Communication & Mobilité