Le « Grand oral » du Pacte écologique belge. Sold out en quelques heures !

La rencontre entre les présidents des partis politiques francophones et les associations porteuses du Pacte écologique belge(1), programmée le jeudi 24 mai au Théâtre du Parc à Bruxelles, se fera à bureaux fermés. Il n’a en effet fallu que quelques heures pour que les places proposées au public pour assister à cet événement soient toutes distribuées. Cet engouement témoigne de l’intérêt des citoyens pour les enjeux environnementaux et de leur volonté de voir les politiques se positionner clairement par rapport à ceux-ci.

Il y a quelques semaines, les associations porteuses du Pacte écologique belge ont soumis aux partis francophones candidats aux législatives de juin 36 propositions d’action concrète pour préserver l’environnement et lutter contre le réchauffement climatique. Ces propositions, déclinées en 12 grands thèmes (économie, énergie, transports, fiscalité, enseignement…) sont présentées et argumentées dans le livre «Acte écologique.be» publié par les Editions Luc Pire. Le jeudi 24 mai, les présidents des quatre principaux partis seront invités à exposer leur position sur ces 36 mesures devant les associations. Dans la foulée, celles-ci feront connaître leur évaluation des engagements environnementaux des différents partis.

Organisé au Théâtre du Parc, dans le Parc Royal de Bruxelles, à deux pas du Parlement symbole de notre démocratie, cet événement sera ouvert au public. Et le moins que l’on puisse dire est que celui-ci se montre intéressé par la démarche : en quelques heures, toutes les places (proposées en priorité aux signataires de «L’Appel à l’action» soutenant le Pacte) ont été réservées !

Pour rappel, les citoyens sont invités à manifester leur soutien au Pacte écologique et à mobiliser les politiques en signant un «Appel à l’action» sur le site www.pacte-ecologique.be. Plus de 21.000 personnes ont déjà posé ce geste citoyen. Et une soixantaine de personnalités de tous horizons (économique, culturel, académique ou sportif) se sont elles aussi engagées en ce sens. On trouve parmi elles Pierre Mertens, Laurent Minguet (manager de l’année 2004), le climatologue Jean-Pascal Van Ypersele, Maurane, le cycliste Philippe Gilbert, Pierre Kroll, François Schuiten ou encore les frères Dardenne.

Cette mobilisation sans précédent témoigne d’une attente de choix politiques clairs permettant de mettre en ½uvre les solutions que le problème du réchauffement global et, par-delà, les menaces mulitples pesant sur l’environnement exigent.
Dans ce contexte, les engagements que les partis prendront lors du Grand oral du 24 mai et l’évaluation qu’en feront les associations porteuses du Pacte écologique revêteront une importance toute particulière.

Contact :

Pierre Titeux, Attaché de presse : 081.255.284 – 0479.497.656 – p.titeux@iewonline.be

(1)
Les Amis de la Terre, L’APERe,
La Fondation Nicolas Hulot Belgique,
Free,
Greenpeace,
GroupeOne,
Inter-Environnement Bruxelles,
Inter-Environnement Wallonie,
Natagora,
le WWF.

Pour en savoir plus : www.pacte-ecologique.be

Alain Geerts

Communication & Mobilité