Le juste prix de l’électricité

Le juste prix de l’électricité

Inter-Environnement Wallonie salue la volonté du Gouvernement wallon d’instaurer une tarification progressive et solidaire de l’électricité. La décision prise ce jeudi constitue un premier pas important vers une tarification qui permettra de concilier des objectifs environnementaux et sociaux essentiels, tout en réduisant la consommation globale d’électricité et en améliorant la sécurité d’approvisionnement. Une revendication portée de longue date par le mouvement environnemental se concrétise !

Le Gouvernement wallon souhaite mettre en place une tarification progressive et solidaire de l’électricité. Une allocation de 500 kWh non facturés sera attribuée à chaque ménage. Le coût de cette mesure sera répercuté en deux tranches progressives sur la tarification des kWh consommés au-delà de l’allocation. Ce changement constitue une petite révolution : de dégressive, la tarification de l’électricité deviendra progressive.

Jusqu’ici, les clients résidentiels se voyaient proposer une tarification dégressive, où le coût moyen du kWh diminue quand la consommation annuelle augmente. Basée sur le constat que la consommation d’électricité augmente avec le revenu des ménages, l’idée d’une tarification progressive et solidaire est de rendre le coût moyen du kWh plus élevé si la consommation annuelle augmente, afin d’instaurer une solidarité entre les ménages et de garantir à tous un accès aux indispensables services de l’énergie, tout en favorisant les économies d’énergie. La tarification progressive et solidaire marque la reconnaissance de l’existence de besoins de base essentiels, qui ne peuvent être mis sur le même pied que les consommations d’agrément.

La tarification progressive et solidaire permet de poursuivre plusieurs objectifs :

 un objectif social redistributif ;

 un objectif environnemental de diminution de la consommation globale et des pollutions qui y sont liées ;

 un objectif économique d’éviter, grâce à la diminution de la consommation globale, des investissements supplémentaires au niveau du réseau ou de la capacité de production. La CREG a ainsi montré que cette mesure contribue à améliorer la sécurité d’approvisionnement.

En saluant la décision du Gouvernement, la Fédération Inter-Environnement Wallonie plaide pour que les modalités concrètes de mise en place de la tarification progressive et solidaire soient calibrées finement pour permettre pleinement l’atteinte de ces objectifs.

Inter-Environnement Wallonie

La voix du mouvement environnemental

Fermer le menu