Le printemps du solaire wallon

Le printemps du solaire wallon

Le Gouvernement wallon s’est entendu ce jeudi sur la réforme du mécanisme de soutien aux installations photovoltaïques installées chez des particuliers.
La Fédération Inter-Environnement Wallonie (IEW) se réjouit du contenu de cet accord. Les mesures adoptées évitent en effet tout signal négatif pour les investissements dans les énergies renouvelables tout en ramenant le soutien au photovoltaïque à un niveau plus en phase avec la réalité de ses bienfaits pour l’environnement.

IEW a critiqué dès son instauration le soutien démesuré accordé par la Région pour l’installation de panneaux solaires photovoltaïques chez les particuliers. Nous considérions en effet cette aide comme excessive au regard de la plus-value environnementale réelle de cette technologie et nous inquiétions des effets d’aubaine que cela pouvait générer. Les faits nous ont donné raison, le succès du photovoltaïque dépassant toutes les attentes et engendrant in fine le déséquilibre du marché des certificats verts. Il importait donc de réformer ce système.

La révision à la baisse de la valeur garantie des « certificats verts » accordés aux producteurs d’électricité de source photovoltaïque ne pouvait en aucun cas être imposée à des ménages qui comptaient sur ces rentrées pour financer leur installation.
La décision du gouvernement de conserver la valeur garantie actuelle aussi longtemps que les panneaux ne seront pas amortis constitue dès lors une mesure pleine de bon sens et d’équité.

De même, l’instauration d’un nouveau système d’aide assurant les ménages de « rentrer dans leurs frais » mais dans un terme plus long et modulé en fonction de leurs revenus doit être saluée. Cette réforme met en effet un terme à la rentabilité excessive de certaines installations et au danger que cette situation faisait peser sur l’ensemble du mécanisme de certificats verts, indispensable au développement, tout aussi indispensable, des énergies renouvelables.

Enfin, l’accent mis sur la qualité des installations (made in Europe, formation et labellisation des installateurs, assurance spécifique, etc.) pour l’octroi des aides participe lui aussi d’une démarche plus que positive.

Inter-Environnement Wallonie se réjouit donc de voir la saga autour de l’avenir du photovoltaïque wallon connaître un épilogue heureux et porteur d’avenir.
La fédération environnementale espère que les ministres pourront désormais consacrer toute leur énergie à l’aboutissement d’un autre dossier capital en termes environnemental et social : la tarification progressive de l’électricité.