Le projet de plan wallon de l’air en Région wallonne à l’horizon 2010

Un projet de plan air trop « light » ou un projet de plan air « extra light »

Trop général, superficiel et peu ambitieux, l’avant- projet de « plan de l’air » en Wallonie est loin de faire l’unanimité. L’ampleur des problèmes écologiques contemporains est telle qu’IEW ne peut que railler cet avant-projet qui ne prévoit aucune mesure globale de réduction des émissions de CO 2 . Mais aussi aucun objectif chiffré, aucune obligation de résultats. Pourtant, s’il y a bien une instance qui puisse user de son pouvoir de contrainte et de régulation, c’est un gouvernement. Au lieu de quoi, une trop grande place est souvent laissée au bon vouloir des industries.

Aménagement du territoire, industrie, transports, production et distribution d’énergie, déchets, …sont autant de domaines touchés par la problématique. Chacun d’eux doit faire l’objet d’une attention particulière, de mesures particulières et d’objectifs particuliers. Epine dorsale d’une action efficace et « durable » : la prévention et la sensibilisation couplée, bien entendu, à une obligation de résultats.

Pour télécharger le document complet, cliquez ici

Alain Geerts

Communication & Mobilité