Les marchés publics des communes wallonnes sont-ils écologiques ? Inter-Environnement Wallonie a mené l’enquête dans 36 communes.

Les communes wallonnes ne connaissent toujours pas de véritables pratiques d’achats écologiques ; l’intégration de critères « verts » dans les marchés n’y est pas systématique et ne concerne généralement que des postes accessoires : papier recyclé, fourniture de bureau, produit d’entretien, … C’est ce qui ressort de l’enquête menée par Inter-Environnement Wallonie auprès de 36 communes.

Avec une part de marché représentant plus de 16% du PIB de l’Union européenne, les marchés publics ont un rôle important à jouer dans l’émergence des produits et services les moins dommageables pour l’environnement. Les pouvoirs publics disposent en effet là d’un formidable levier pour catalyser leurs politiques de développement durable. Ils peuvent donner une impulsion claire aux entreprises les plus performantes et renforcer leur rôle d’exemple auprès des citoyens.

La prise en compte des préoccupations environnementales pour l’attribution des marchés publics est d’autant plus souhaitable que le contexte joue clairement en sa faveur.
D’une part, les autorités en charge des achats peuvent s’appuyer sur une réglementaire belge et européenne favorable ;
d’autre part, de nombreux outils pratiques et sources d’information sont mis à leur disposition :

 le guide de la Commission européenne « Acheter vert ! »,

 le guide fédéral des achats durable,

 des listes de fournisseurs, des formations, …

Dans les faits, les obstacles au développement des achats écologiques apparaissent être plus culturels que techniques : perception négative sur le prix et la qualité des produits et services écologiques, habitudes bien ancrées, … Un travail continu d’information et de sensibilisation doit dès lors être mené auprès des administrations communales. Le greening des marchés publics nécessite en outre une impulsion politique claire. Il importe donc que les mandataires communaux définissent des objectifs précis en matière d’achats publics écologiques : intégration systématique de critères environnementaux dans l’attribution des marchés, affectation d’un pourcentage du budget communal pour l’achat de produits et services plus respectueux de l’environnement, … A l’approche des élections communales, les citoyens sensibles à cette thématique ont un rôle essentiel à jouer pour sensibiliser les candidats et obtenir de ceux-ci des engagements concrets.

L’enquête est consultable sur notre site

Contact:
Nicolas van de Walle auteur de l’enquête : 02/646.50.06 (à partir du mercredi 15/02)
Pierre Titeux, attaché de presse : 081/255.284 – 0479/497.656

Alain Geerts

Communication & Mobilité