Les récifs de coraux victimes… des écrans solaires

Les récifs de coraux victimes… des écrans solaires

Aussi étrange que cela puisse paraître, les récifs de coraux sont victimes des écrans solaires. c’est le résultat de l’étude menée par le professeur italien de biologie marine Roberto Danovaro et son équipe de l’université d’Ancône. En stimulant l’apparition d’infections virales latentes, les filtres anti-UV des écrans solaires étudiés entraînent le blanchiment du corail. Mais au fait, c’est quoi le blanchiment du corail?

Figurant parmi les écosystèmes les plus anciens de notre planète, les récifs coralliens comptent également parmi les plus riches en termes de biodiversité : crustacés, poissons, mollusques,… s’y développent en grand nombre. Outre cette fonction « d’habitat » pour une multitude d’espèces, les récifs de coraux assurent de nombreuses autres fonctions: ressources alimentaires pour les populations avoisinantes, protection des côtes, attrait touristique, potentiel pharmaceutique, etc.

Malheureusement, ces récifs subissent un déclin mondial depuis la fin du 20ème siècle. Depuis plusieurs décennies, on assiste au phénomène de blanchiment des coraux. Pour comprendre de quoi il retourne, il faut en savoir un peu plus sur le corail lui-même. Tous les coraux édifiant des récifs vivent en symbiose avec des algues unicellulaires : les zooxanthelles. Celles-ci leur assurent des apports en sucres, acides aminés, etc. et en contrepartie, profitent des phosphates et des substances azotées produits par le corail. Ce sont ces algues qui donnent leur couleur au récif, via leurs pigments photosynthétiques. Le blanchiment, réponse à un stress subi par le récif, entraîne l’expulsion de ces zooxanthelles. Cette perte de l’algue symbiotique s’accompagne de la perte de couleur du corail, d’où le terme de « blanchiment ». Le corail n’est pas pour autant mort: si le facteur de stress disparaît suffisamment tôt, ses tissus peuvent être recolonisés par les zooxanthelles. Mais l’épisode ne sera pas sans conséquence: réduction du taux de croissance, diminution de leur capacité de reproduction, augmentation de la sensibilité aux maladies sont autant de conséquences du blanchiment. Par ailleurs, si le stress est intense et persistant, il peut entraîner la mort du corail.

Le blanchiment en masse des récifs de corail est principalement causé par une augmentation de la température de la mer. Cependant de nombreux autres facteurs interviennent également: modification de salinité, pêche au cyanure, sédimentation, herbicides, métaux lourds, etc. Par ailleurs, une nouvelle menace a été identifiée: les écrans UV des crèmes solaires. Leur utilisation importante dans les zones proches des récifs, et le fait qu’en moyenne près de 25% des substances contenues dans la crème sont éliminées de la peau après 20 minutes passées en mer risquent de soumettre près de 10% des récifs de corail mondiaux à un phénomène de blanchiment.

Plusieurs aires marines protégées ont déjà pris des mesures, interdisant l’usage des écrans solaires. C’est notamment le cas dans la réserve de biosphère de Tulum, au Mexique. Ce qui ne veut pas dire que vous deviez vous exposez sans protection!! Un bon vieux T-Shirt et tout le monde est protégé: cette merveilleuse ressource et votre belle peau laiteuse!

Valérie Xhonneux

Anciennement: Santé & Produits chimiques