Liaison autoroutière Cerexhe-Heuseux-Beaufays (E40/E25) : la liaison de trop?

Liégeois(es) du centre-ville et de la périphérie, ceci vous concerne. Voilà plus de trente ans que la construction d’une liaison autoroutière Cerexhe-Heuseux-Beaufays (CHB) est à l’agenda des autorités régionales. Le projet était initialement prévu – dans une logique d’augmentation de l’offre en infrastructures – pour désengorger les quais de la Dérivation et réaliser le « chaînon manquant » d’une liaison trans-Européenne entre Amsterdam et Rome. Ses promoteurs lui découvrent régulièrement de nouveaux avantages qui lui confèrent un petit air de panacée universelle et… occultent nombre d’effets pervers. Ainsi, la liaison CHB risque de participer au phénomène de désertion du centre ville, avec les conséquences économiques que l’on imagine.

En contradiction totale avec les objectifs européens d’adoption d’une « politique de transports écologiquement viable », ce tronçon autoroutier n’a, tout bien pesé, aucune raison d’être. Bien d’autres mesures relatives à la mobilité doivent être prises pour « revitaliser » la cité ardente.

Décembre 2001

Pour télécharger le document complet, cliquez ici

Alain Geerts

Communication & Mobilité