maîtriser les consommations résidentielles d’électricité. Quelles obligations de service public ?

Une libéralisation maîtrisée, de l’énergie économisée…

Chauffe-eau solaire et électricité verte bénéficient aujourd’hui d’un cadre institutionnel favorable et de moyens financiers importants. Si o­n les voit bourgeonner un peu partout, c’est que la Région a décidé de prendre des mesures en faveur d’une « maîtrise durable de l’énergie ».
Le Plan wallon affiche sa volonté de passer d’une gestion de l’offre à une gestion de la demande. Les efforts et les moyens semblent pourtant se concentrer sur l’offre.
Dans le contexte actuel de libéralisation, IEW rappelle l’importance de mener des actions pour une utilisation rationnelle de l’énergie. Or sans garde-fou, la consommation d’électricité risque bien de croître de façon exponentielle. La libéralisation du secteur présente de nombreux avantages, mais gardons à l’esprit qu’elle risque d’engendrer une surenchère de la consommation énergétique dans les chaumières.

décembre 2002

Pour télécharger le document complet, cliquez ici

Alain Geerts

Communication & Mobilité