Mon jardin en santé… sans pesticides !

Inter-Environnement Wallonie lance une campagne de sensibilisation

pour un entretien plus écologique des jardins et espaces verts

Avec le retour des beaux jours, jardiniers des villes et des champs retrouvent le chemin de leurs platebandes, potagers et pelouses. Très – trop – souvent, les pesticides figurent en bonne place dans la panoplie des armes et outils qu’ils vont utiliser pour redonner une image de perfection à leur lopin de terre. Pourtant, ces pesticides qui font le bonheur des jardiniers du dimanche et la fortune des multinationales chimiques constituent un réel danger pour la santé des jardins… et de leurs utilisateurs.

Inter-Environnement Wallonie, fédération regroupant près de 150 associations environnementales, a donc décidé de lancer une grande campagne de sensibilisation sur le thème « Mon jardin en santé… sans pesticides ! »

Les pesticides restent aujourd’hui massivement utilisés dans l’entretien des jardins, privés ou publics. Pourtant, ces produits ne sont pas sans danger. S’ils éradiquent effectivement les insectes ou les herbes considérés (parfois à tort…) comme nuisibles, ils peuvent dans le même temps avoir des conséquences néfastes pour les autres locataires (faune et flore) des espaces traités ainsi que pour les humains qui entrent en contact direct et indirect avec eux. Le recours à ces substances apparaît d’autant plus regrettable qu’il existe de nombreuses solutions et comportements alternatifs permettant de l’éviter.

En lançant une campagne de sensibilisation sur le thème « Mon jardin en santé… sans pesticides ! », Inter-Environnement Wallonie souhaite susciter une prise de conscience sur les risques à court et long terme que l’utilisation de pesticides fait peser sur la santé.

Les enfants apparaissent particulièrement vulnérables aux effets néfastes des pesticides. En période de développement, ils présentent une sensibilité aiguë à ces substances tout en étant, par leurs jeux et leur insouciance, les plus susceptibles d’entrer en contact avec les sols et surfaces traités. Ils ne sont toutefois pas les seuls menacés. Les utilisateurs figurent eux aussi au premier rang des victimes potentielles. Les enquêtes démontrent en effet que nombre d’entre eux n’utilisent aucun moyen de protection adéquat (gants, masque…) et que beaucoup ne lisent même pas les conseils d’utilisation avant usage…

Outre les intoxications aiguës accidentelles, le risque sanitaire des pesticides réside dans une exposition à de faibles concentrations prolongée sur le long terme. Les conséquences potentielles de ce type d’exposition pourraient être, entre autres, des perturbations du système hormonal, des altérations de l’immunité, des cancers…

A travers sa campagne « Mon jardin en santé… », IEW entend non seulement attirer l’attention sur les risques des pesticides mais aussi démontrer les avantages des alternatives à ceux-ci. Un entretien plus écologique des jardins non seulement prémunit du risque sanitaire mais évite dans le même temps la pollution des nappes et rivières, favorise la réapparition d’espèces végétales et animales disparues ainsi que la diversification des paysages. Par ailleurs cet entretien écologique est facile à mettre en ½uvre et permet d’économiser à la fois temps et argent !

Pour en savoir plus : [www.sante-environnement.be

 >http://www.sante-environnement.be]

Contacts :

Pierre Titeux, Attaché de presse : 081.255.284 – 0479.497.656 – p.titeux@iewonline.be

Frédéric Boutry, Chargé de mission Politique intégrée des produits : 081.255.292 – f.boutry@iewonline.be

Alain Geerts

Communication & Mobilité