Non à la littoralisation de la Vallée de la Haute- Meuse !

Conférence de presse de jeudi 26 octobre 2006:

« Non à la littoralisation de la Vallée de la Haute- Meuse ! »

La vallée de la Haute-Meuse représente un patrimoine unique aux niveaux architectural, paysager, naturel et social. Son paysage de carte postale n’a pas échappé à l’½il averti des promoteurs. Depuis plusieurs années, ce cadre de rêve voit ainsi se multiplier des projets immobiliers … rarement très heureux. Le coût du terrain, aussi rare que convoité, incite en effet les investisseurs à opter pour une urbanisation intensive des parcelles : large emprise au sol, nombreux étages, occupation de la toiture… Cette pratique conduit à créer le long du fleuve un écran bâti continu masquant la vue vers les versants et plongeant parfois dans l’ombre les maisons voisines. En outre, ces immeubles à appartements, d’une architecture souvent extrêmement banale, bafouent l’identité et la qualité du patrimoine commun. Les riverains et les associations de défense de l’environnement se sont mobilisés pour dénoncer et tenter de mettre un frein sinon un terme à cette urbanisation des bords de Meuse qui semblent reproduire les erreurs ayant défiguré le littoral de la mer du Nord.

Lors de cette conférence de presse, les associations ont présenté divers projets emblématiques des dérives en cours : Villa Legrand à Namur, projet Bethléem à Dinant, villa Vierly à Wépion…Inter-Environnement Wallonie a évoqué les solutions identifiées pour éviter que cette situation ne perdure et ne s’amplifie.

Lire le texte complet de la conférence de presse ” Non à la littoralisation de la Vallée de la Haute-Meuse! “

Contacts :

Pierre Titeux, Attaché de presse : 081.255.284 – 0479.497.656 – p.titeux@iewonline.be

Sophie Dawance, chargée de mission Aménagement du territoire : 081.255.264

Alain Geerts

Communication & Mobilité